Nicky Allt : "Le football et le théâtre sont très liés"

le
0
Nicky Allt : "Le football et le théâtre sont très liés"
Nicky Allt : "Le football et le théâtre sont très liés"

Il y a trente ans, Nicky Allt se levait tous les matins pour aller sur les chantiers de construction de bâtiment. Les week-ends, il parcourait l'Angleterre pour suivre son équipe de cœur : Liverpool. Aujourd'hui âgé de cinquante-cinq ans, son emploi du temps est toujours aussi rempli, mais pas pour les mêmes raisons. Le natif de Liverpool est désormais auteur de pièces de théâtre. Son dernier show, Celtic the musical, qui retrace l'histoire du Celtic Glasgow, a été joué dans les plus gros théâtres de Glasgow, Dublin et Belfast. Rencontre avec un homme qui déplace les supporters du stade aux salles de théâtre.

Est-ce que tu peux nous dire un peu d'où tu viens ?
Oui bien sûr. C'est peut-être un peu surprenant, mais moi, à la base, je n'ai rien à voir avec le théâtre. J'ai toujours eu deux passions, l'écriture et le football. À l'âge de quinze ou seize ans, j'ai dit à l'un de mes profs que je souhaitais soit devenir footballeur professionnel, soit écrire des livres. Il m'a dit que je ferais mieux d'aller directement à l'usine... Alors j'ai commencé ma carrière en faisant plein de petits boulots. J'ai beaucoup travaillé en tant qu'ouvrier dans le bâtiment. Puis un jour, je me suis dit qu'il faudrait que j'arrive à faire ce que j'aime.

Comment on passe d'ouvrier à auteur ?
Mes boulots ne me plaisaient pas trop, en fait. Alors j'ai commencé à acheter des livres et je me suis mis à écrire, avant de franchir le pas et de m'inscrire à l'université de Liverpool pour étudier le théâtre. J'y suis resté deux ans, j'ai écrit mon premier livre, puis je me suis lancé à 100% dans l'écriture.

À t'entendre, on a plus l'impression de parler à un fan de théâtre que de football ?
Non, ça a toujours été les deux, vraiment. Je voulais écrire depuis que je suis tout petit, mais étant né à Liverpool, le football fait partie de moi. Je suis un grand fan de notre club. Ces dernières années, je n'ai pas pu faire tous les déplacements. Mais j'ai eu une période où je ne ratais pas un seul match. Pendant sept ans, j'ai suivi l'équipe absolument partout.

"Au départ, les directeurs de théâtre ne voulaient pas des supporters dans leurs salles."

Le football et le théâtre ne sont que rarement associés. Qu'est-ce qui t'a fait croire

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant