Nice se crashe en C3

le
0
Nice se crashe en C3
Nice se crashe en C3

Bien loin de son niveau affiché en Ligue 1, Nice s'est planté contre un intelligent Salzbourg. Pas inspirés, les Aiglons n'ont jamais été dangereux et se sont inclinés sur un doublé de Hwang. La qualification, bien compromise par ce mauvais résultat, n'est toutefois pas impossible.

OGC Nice 0-2 RB Salzbourg

Buts : Hwang (72 e) et 73e)

Quelle est la différence entre la Ligue Europa et le championnat de France ? Est-ce plus difficile, plus exigeant ? Les adversaires sont-ils plus redoutables, davantage préparés ? Ou est-ce que certains joueurs sont tout simplement moins motivés ? Ces questions, il faudrait les poser à Lucien Favre et ses joueurs. Large leader en Ligue 1, Nice a bien plus de mal lorsque la compétition européenne se présente. Incapables de répéter les superbes séquences de jeu observées sur les terrains de l'Hexagone, pas franchement pourvus de l'enthousiasme débordant proposé sur la scène nationale, les Azuréens ne font en général pas grande impression quand le projecteur continental se braque sur eux.

Le duel contre Salzbourg n'a pas échappé à la règle. Loin de là. Dans une enceinte qui a pourtant donné de la voix, Cyprien et ses potes n'ont quasiment eu aucune action et ont même cédé à vingt minutes du terme. Résultat : une défaite logique face au dernier de la poule qui laisse ce rang peu flatteur à son concurrent du jour. Alors non, les Aiglons ne sont pas définitivement cuits et peuvent toujours croire à la qualification, la deuxième place squattée par Krasnodar ne se trouvant qu'à trois unités. Mais ça ne sent pas bon. Surtout au vu de la performance du soir.

Du beau spectacle... en tribunes


Une fois n'est pas coutume, c'est en 4-3-3 que Nice débute cette rencontre, avec Balotelli, Belhanda, Pléa et Koziello alignés d'entrée. Troisièmes de leur groupe, les Français sont quasiment obligés de l'emporter pour espérer un futur en Europa League. Est-ce le poids de cette pression qui empêche les locaux de développer leur football habituel ? Pas venus pour faire de la figuration, les Autrichiens se montrent en effet à l'aise sur la pelouse de l'Allianz Riviera. Récupérant le ballon assez haut, ils n'hésitent pas à tenter leur chance. Les tribunes, elles, se font entendre et les supporters assurent une ambiance bruyante.

Plus la partie avance, plus les fautes se multiplient. Comme les imprécisions techniques. Et au contraires des occasions. Si Cardinale doit s'employer pour garder sa cage…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant