Nice rate le coche

le
0
Nice rate le coche
Nice rate le coche

Malgré une ouverture du score signée Valère Germain, Nice doit se contenter d'un match nul à l'occasion du déplacement de samedi à Reims. Après une première mi-temps ratée, les Champenois sont parvenus à limiter la casse.

Le debrief

Grâce à une réalisation en début de match de Valère Germain (6eme), sa septième de la saison en championnat, Nice a longtemps pensé glaner un succès précieux sur la pelouse de Reims, qui n’a plus gagné à la maison depuis le 25 septembre dernier et une victoire contre Lille (1-0, 8eme journée de Ligue 1). Privés de De Préville ou encore de Signorino, les hommes d’Olivier Guégan ont livré une première période extrêmement décevante, notamment au niveau de l’agressivité. Et il n’en fallait pas plus pour lancer les Aiglons vers les bases d’une nouvelle victoire hors de leurs bases. Mais après trois matchs de rang sans le moindre succès en championnat, les coéquipiers de Mathieu Bodmer ont fini par craquer face au réveil des coéquipiers de Diego, buteur sur un penalty consécutif à une main de Vincent Koziello (78eme). Alors que les Niçois ont clairement raté le coche durant la première partie de la rencontre, cette égalisation n'est pas volée compte tenu de la prestation rémoise en seconde période. Au final, ce résultat ne fait pas forcément l’affaire des deux équipes, même si Reims prolonge sa série d’invincibilité après une période plus délicate.

Le film du match

6eme minute (0-1)
Sur le côté droit, Boscagli adresse un centre parfait en direction de Germain. Seul au second poteau, le joueur prêté par Monaco reprend de près du plat du pied droit. Placide repousse sur… Germain qui termine le travail de la tête pour ouvrir le score.

45eme minute
Servi sur le côté droit, H.Traoré centre fort à ras de terre en direction de Ngog. Le Marchand touche le ballon, mais ce dernier arrive tout de même sur Ngog qui, devant Bodmer, tente sa chance du pied droit dans un angle fermée. Mais sa frappe n’est pas assez appuyée pour inquiéter Cardinale qui s’empare en deux temps du ballon.

48eme minute
Lancé sur le côté droit, Pied élimine (trop) facilement Turan, pénètre dans ma surface rémoise et centre à ras de terre devant le but de Placide. Mandi intervient et n’est pas loin de tromper son propre gardien. Sa déviation termine de très peu à côté du poteau gauche de l’ancien Havrais.

56eme minute
A trente-cinq mètres du but rémois, Ben Arfa crochète son adversaire direct et arme une lourde frappe de l’extérieur du pied gauche qui ne termine pas loin du poteau droit de Placide.

69eme minute
H.Traoré adresse un centre très long depuis son côté droit. Diego s'impose dans le duel aérien face à Pied, mais sa tête est captée en deux temps par Cardinale.

78eme minute (1-1)
M.Schneider siffle un penalty pour une main de Koziello, surpris par la déviation de Siebatcheu après un centre venu de la droite. Et Diego égalise d’une frappe puissante du pied gauche, même si Cardinale était parti du bon côté.

81eme minute
Siebatcheu élimine Bodmer d’un grand pont. Cardinale sort et touche le ballon, mais l’avant-centre rémois suit bien et place un coup de tête qui est sauvé sur sa ligne par Le Marchand.

Les joueurs à la loupe

Reims
Alors que PLACIDE ne peut absolument rien faire sur le but de Germain (6eme), la charnière composée de MANDI (qui a été expulsé dans les arrêts de jeu) et de M.FOFANA (qui a parfois frôlé la correctionnelle) n’a pas été irréprochable. Et on peut mieux comprendre que les Champenois soient à la recherche d’un défenseur central supplémentaire lors du Mercato d’hiver. Du côté des latéraux, TURAN n’a pas suffisamment apporté sur le plan offensif. De son côté, H.TRAORE a été nettement plus en vue, mais le Malien est trop passif sur l’action qui amène le but niçois. Aujourd’hui, c’est surtout au milieu de terrain qu’il y a eu un gros problème. Positionnés trop bas, KANKAVA, DEVAUX et PEUGET (70% de passes réussies) ont trop subi les événements sur la pelouse d’Auguste-Delaune. Il y a eu un manque flagrant d’agressivité. Heureusement qu'il y a eu un vrai mieux après la pause. Un cran plus haut, DIEGO (buteur sur penalty) et BULOT ne sont pas parvenus à créer de vraies différences, NGOG se retrouvant ainsi avec un nombre très faible de ballons à explorer. Et sur ceux-ci, son déchet a été trop important (21 ballons perdus). Entré à la pause, SIEBATCHEU a apporté un vrai plus. Il n’a d’ailleurs pas été loin d’offrir la victoire à son équipe en fin de match.

Nice
Devant CARDINALE, qui a été efficace avant sa sortie sur blessure (HASSEN, 87eme), BODMER et LE MARCHAND ont fait le boulot en défense centrale. Idem concernant les latéraux. BOSCAGLI (une passe décisive) et PIED sont à créditer d’une bonne prestation. Même si l’ancien Lyonnais a parfois manqué de précision dans ses transmissions. Dans l’entrejeu, le trio composé de SERI, de KOZIELLO et de N.MENDY a longtemps dominé les débats, avant de progressivement baisser de rythme. Positionné en tant que meneur de jeu, WALLYSON n’a pas démérité, mais le joueur du Sporting Portugal a eu du déchet. Aux avant-postes, BEN ARFA n’était pas spécialement dans un grand jour malgré quelques gestes de grande classe. Et c’est donc GERMAIN qui s’est chargé de faire la différence ce samedi.

Monsieur l’arbitre au rapport

On a longtemps assisté à un match sans histoire de la part de M.Schneider, qui a bien contrôlé les vingt-deux acteurs de la rencontre. Mais l’expulsion de Mandi dans les arrêts de jeu apparaît extrêmement sévère, voire incompréhensible.

Ça s’est passé en coulisses…

- Claude Puel, l’entraîneur de Nice, était privé de R.Pereira, Pléa, Le Bihan, Mah.Traoré, Pouplin et Hult.

- Olivier Guégan, le coach de Reims, devait composer avec les absences d’Agassa, Conte, Kyei, De Préville, Signorino et H.Rodriguez. Bourillon ou encore Tacalfred faisaient eux partie des choix du technicien champenois.

- Le Milan AC avait dépêché un émissaire pour assister à cette rencontre entre Reims et Nice. L’occasion de jeter un nouveau coup d’œil sur Hatem Ben Arfa. Prêté par le Sporting Portugal, Wallyson pourrait aussi intéresser les Rossoneri. Idem concernant N.Mendy.

La feuille de match

L1 (18eme journée) / REIMS - NICE : 1-1

Stade Auguste-Delaune (12 536 spectateurs)
Temps doux - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Schneider (6)

Buts : Diego (78eme sp) pour Nice - Germain (6eme) pour Nice

Avertissements : Devaux (84eme) et Kankava (93eme) pour Reims - Pied (30eme) et Ben Arfa (57eme) pour Nice

Expulsion : Mandi (94eme) pour Reims

Reims
Placide (5) – H.Traoré (5), Mandi (cap) (5), M.Fofana (4), Turan (3) – Devaux (4), Kankava (4), Peuget (3) puis Siebatcheu (46eme - 6) - Diego (5), Ngog (4) puis Maanane (76eme), Bulot (3) puis Fortes (66eme)

N'ont pas participé : N.Lemaître (g), Weber, Oniangué, Mfulu
Entraîneur : O.Guégan

Nice
Cardinale (5) puis Hassen (87eme) – Pied (6), Bodmer (cap) (5), Le Marchand (5), Boscagli (5) – Seri (5) puis A.Mendy (90eme), N.Mendy (5), Koziello (6) - Wallyson (4) – Ben Arfa (5), Germain (5) puis P.Puel

N'ont pas participé : Baysse, Genevois, Correia, Raheriharimanana
Entraîneur : C.Puel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant