Nice : Puel claque la porte !

le
0

L’OGC Nice et Claude Puel ont publié mardi un communiqué commun pour annoncer la fin de leur collaboration. Un rebondissement surprise alors qu’une prolongation de contrat de deux ans était dans les tuyaux pour l’entraîneur des Aiglons depuis 2012.

Il ne faut jamais penser un deal scellé avant qu’il ne soit signé. Attendue depuis des jours, la prolongation de contrat de Claude Puel avec Nice a capoté. L’entraîneur et le club ont publié mardi un communiqué commun pour annoncer la fin de l’aventure azuréenne de l’ancien coach de Monaco. « Nous avions programmé de nous voir une fois l’exercice achevé, est-il écrit. La tête froide et les idées claires pour tirer le bilan et échanger sur l’avenir. A l’issue de ce tour d’horizon riche et constructif, nous avons pris, d’un commun accord, la décision de ne pas poursuivre notre collaboration. » Jean-Pierre Rivère et Claude Puel avaient prévu de finaliser un nouveau bail de deux ans lors d’une réunion programmée lundi. Mais les discussions se sont poursuivies jusque dans la journée, sans que les deux parties ne parviennent à trouver un terrain d’entente.

« Notre histoire commune prend fin dans un profond respect »

Les raisons de ce revirement de situation de dernière minute ne sont pas encore connues. Elles pourraient être liées aux exigences salariales de Claude Puel, à un désaccord sur la suite du projet à mener à Nice ou à l’intérêt prononcé d’autres clubs pour le technicien (Bordeaux et Porto sont notamment sur les rangs). « Notre histoire commune prend fin aujourd’hui dans un profond respect, est-il indiqué dans le communiqué. Et avec la satisfaction du travail accompli. Nous avons vécu quatre saisons d’émotions intenses, et pris un plaisir considérable à développer ensemble le projet sportif exigeant de l’OGC Nice. Nous sommes ainsi mutuellement reconnaissants pour cette belle aventure humaine et sportive entamée en 2012. »

Nice repart avec Favre

Relancé par Nice après une année sabbatique dans la foulée de son passage à Lyon, Puel y aura vécu quatre années contrastées, au cours desquelles son équipe n’aura pas brillé par sa régularité. Sous sa conduite, l’OGCN a terminé successivement à la quatrième, à la dix-septième, à la onzième et à la quatrième place de L1. Mais il quitte néanmoins les Aiglons sur une impression plus que positive, au sortir d’un exercice où sa formation a autant brillé par ses résultats que par la qualité de son jeu. Portée par Hatem Ben Arfa, elle s’est mêlée à la lutte pour le podium jusqu’à la dernière journée de championnat. Elle doit maintenant conserver la dynamique positive née de sa saison, tout en débutant un nouveau cycle. Rivère a ainsi convaincu Lucien Favre pour mener ce projet. Libre de tout contrat depuis son départ du Borussia Mönchengladbach, le coach suisse (58 ans) est un dossier compliqué, mais Nice a su trouver les arguments nécessaires pour boucler l'opération.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant