Nice plombe les chances de podium de l'OM

le
0
Nice plombe les chances de podium de l'OM
Nice plombe les chances de podium de l'OM
Le debrief

Cette saison, le cauchemar de l'Olympique de Marseille portait un nom : l'OGC Nice. Pour la troisième fois, les Niçois sont parvenus vendredi soir à faire chuter l'OM. Dont deux fois de suite au Vélodrome. Un véritable exploit pour Nice, qui a confirmé son succès du match aller (2-0) et sa qualification héroïque en Coupe de France sur cette même pelouse il y a peu de temps (5-4) en s'imposant de nouveau à Marseille. Une victoire venue d'un superbe coup-franc de Valentin Eysseric peu après l'heure de jeu. Les joueurs de Claude Puel semblaient alors avoir pris l'ascendant sur les Marseillais après avoir résisté pendant 20 premières minutes. Mais privé d'un Gignac manquant cruellement à l'équipe entraînée par José Anigo, l'OM n'a réussi à concrétisé aucune des occasions qu'il s'est créé pendant ce début de partie totalement à son avantage.

L'entraîneur marseillais a modifié son organisation tactique peu avant la pause en faisant entrer (contraint et forcé ?) Khalifa à la place d'Ayew, touché dans un duel aérien. Mais cela n'a fait qu'empirer la production de cette équipe de Marseille totalement éteinte au retour des vestiaires à l'image d'un Saber Khalifa inoffensif devant. Battu à Paris dimanche dernier, l'OM replonge dans les doutes avec cette première défaite à domicile depuis le 6 décembre 2013, contre Nantes. Une bien mauvaise opération pour les Olympiens, toujours cinquièmes, qui laissent s'envoler Saint-Etienne et Lille devant eux avec un match en plus par rapport aux Stéphanois et aux Lillois et courent désormais le risque d'être dépassés au classement ce week-end par Lyon et Reims. De son côté, Nice, avec ce carton plein face à Marseille cette saison (3 victoires en 3 matchs), fait un grand pas vers le maintien.

Le classement de Ligue 1 | Le classement des buteurs | Les résultats de la journée

Le film du match

1ere minute Ayew reçoit le ballon sur le coup d'envoi et manque complètement sa passe en retrait. Cvitanich s'empare du ballon, file au but et déclenche une première frappe qui passe juste au-dessus de la barre de Mandanda.

4eme minute Thauvin récupère en deux temps une superbe passe de l'extérieur du pied de Payet dans la profondeur. L'ancien Bastiais se met en position de tir mais sa frappe enroulée manque de puissance pour surprendre Ospina, qui se couche.

10eme minute Ospina repousse une frappe puissante de Payet, qui s'était infiltré dans la défense marseillaise après un relais d'Ayew avant de tenter sa chance d'un tir canon en pleine course.

25eme minute Sur un long ballon de Cheyrou, Thauvin contrôle bien le ballon et enchaîne une demi-volée superbe sur laquelle Ospina se détend bien.

42eme minute Bodmer profite d'un ballon freiné au premier poteau sur un corner venu de la gauche pour servir idéalement au point de penalty Bauthéac qui dévisse sa demi-volée du gauche.

66eme minute (0-1) Sur un coup-franc très bien placé qu'il avait lui-même obtenu, Eysseric enroule une frappe parfaite qui ne laisse aucune chance à Mandanda.

Les joueurs à la loupe

Marseille Marseille Mandanda (5) : Une grosse frayeur d'entrée devant Cvitanich puis plus rien ou presque avant ce coup-franc parfaitement déposé par Eysseric. Il y avait bien eu cette demi-volée dévissée de Bauthéac, mais pas de quoi vraiment inquiéter le gardien marseillais avant le but. Fanni (5) : Rarement bousculé, il a eu tout le loisir d'apporter le surnombre devant sur ses nombreuses montées. Nkoulou (5) : Serein derrière, il n'a pas eu besoin de beaucoup forcer pour prendre le dessus sur Cvitanich. Lucas Mendes (5) : Pas beaucoup de travail pour lui non plus. Il faut dire que les Niçois se sont rarement montrés dangereux. Morel (5) : Sur sa lancée des derniers matchs, il a encore rendu une belle copie dans son couloir gauche. Remplacé par Mendy (83eme). Romao (5) : Plus incisif que ses adversaires dans les duels, il a récupéré beaucoup de ballons. Cheyrou (6) : Plaque tournante du jeu marseillais vendredi soir, il a touché un nombre impressionnant de ballons et a cherché à bien organiser le jeu. Il a offert un ballon de but à Thauvin sur une longue ouverture. Remplacé par Imbula (69eme). Ayew (non noté) : Sonné dans un choc tête contre tête avec Genevois, il a quitté ses coéquipiers après un bon début de match à l'exception de cette passe en retrait mal dosée sur le coup d'envoi. Remplacé par Khalifa (43eme, 3) qui a erré en pointe, manquant pratiquement tout ce qu'il a tenté. Ce qui a provoqué les sifflets du Vélodrome. Valbuena (5) : L'enchaînement des matchs n'a pas d'effet sur lui. Deux jours après s'être démené avec les Bleus face aux Pays-Bas, il a encore fait preuve d'une activité permanente. Payet (6) : Aligné aux côtés de Thauvin devant, il s'est beaucoup montré en première mi-temps. Très difficile à arrêter, il a mis plusieurs fois Ospina à contribution. Thauvin (5) : Beaucoup plus à l'aise quand il n'a pas à défendre, il a posé de gros problèmes à la défense niçoise. Mais il a encore manqué d'efficacité à la finition. Nice Nice Ospina (6) : Héros du match aller, il a encore dû souvent s'employer vendredi. Avec une forte tendance à ne jamais chercher à capter les ballons. A la manière d'Andreas Köpke sur cette même pelouse de longues années en arrière. Puel (4) : Un match compliqué face à un Payet très remuant et souvent insaisissable. Genevois (6) : Pas épargné par les attaquants marseillais, il a pris beaucoup de coups. Mais pas de quoi le désarçonner. Il a bien tenu. Bodmer (6) : Appliqué défensivement et solide sur toutes les offensives marseillaises, il a offert un ballon de but à Bauthéac, qui n'a pas saisi l'opportunité. Amavi (7) : Rapidement averti pour un tacle en retard sur Romao, il a ensuite réussi un sans-fautes. A deux reprises, il a stoppé Thauvin sur des interventions parfaites. Quel match ! Mendy (7) : Malgré vingt premières minutes éprouvantes, il n'a jamais lâché, a relevé la tête et a ensuite beaucoup gêné les Marseillais dans la conquête du ballon. Un gros match. Abriel (5) : Un début de match très complexe pour lui aussi. Ensuite, sans prendre réellement de risques, il surtout cherché à aérer le jeu et à aider ses défenseurs. Eysseric (6) : En ne redescendant pratiquement jamais pour aider Abriel et Mendy, il a longtemps facilité la tâche de l'OM et de Cheyrou en particulier. Beaucoup plus à l'aise en seconde mi-temps, il a marqué sur un magnifique coup-franc consécutif à une faute sur lui. Remplacé par Rafetrainaina (90eme). Bauthéac (5) : Maladroit en première mi-temps sur un ballon de but de Bodmer, il ne s'est plus montré dangereux ensuite. Beaucoup d'efforts dans le jeu en revanche. Pied (4) : Peu tranchant offensivement et souvent en retard dans les duels, il a été remplacé à la pause. Remplacé par Brüls (46eme, 5) qui ne s'est pas montré beaucoup plus à son avantage que son prédécesseur mais s'est beaucoup battu. Cvitanich (4): Essentiellement recherché par ses coéquipiers sur de longs ballons, il s'est tout de suite procuré une énorme occasion qu'il a manquée. Il a marqué un peu plus tard, mais était hors-jeu. Remplacé par Maupay (83eme).

Monsieur l'arbitre au rapport

Monsieur Duhamel a eu une décision cruciale à prendre en première mi-temps, sur le tacle très dangereux de Thauvin en bout de course sur Genevois. Beaucoup d'arbitre auraient probablement sorti directement le rouge. L'arbitre de ce Marseille-Nice a lui eu l'intelligence de s'inquiéter de la santé du défenseur niçois, sauvé par son protège-tibia, avant de simplement l'avertir. Avec beaucoup de lucidité.

Ça s'est passé en coulisses?

- José Anigo l'a annoncé dès sa prise de fonction : il ne sera plus l'entraîneur de l'Olympique de Marseille la saison prochaine. D'après nos confrères du Parisien, les dirigeants marseillais auraient fait leur priorité du Danois Michael Laudrup, ancien entraîneur du club gallois de Swansea.

- En l'absence d'André-Pierre Gignac, suspendu, tout laissait penser que Saber Khalifa serait titularisé pour la troisième fois de la saison. Finalement, l'international tunisien, de retour de sélection (1-1 en amical contre la Colombie à Barcelone), n'était que remplaçant. José Anigo avait opté pour un tandem d'attaque composé de Dimitri Payet et Florian Thauvin.

- L'habituelle tribune réservée aux supporters adverses et où avaient prévu de prendre place de nombreux supporters niçois était finalement restée fermée vendredi soir. Contraints sur arrêté préfectoral d'organiser un déplacement collectif officiel pour ce derby, les Niçois avaient finalement annulé le déplacement à Marseille.

- Le coup d'envoi fictif de ce match a été donné par Jacques Abardonado. Ancien joueur des deux clubs, « Pancho », aujourd'hui retraité, portait toutefois vendredi soir pour l'occasion le maillot de l'OM.

La feuille de match L1 (28eme journée) / MARSEILLE - NICE : 0-1

Stade Vélodrome (38 000 spectateurs environ) Temps doux - Pelouse en bon état Arbitre : M.Duhamel (6) But : Eysseric (66eme) pour Nice Avertissements : Thauvin (25eme) et Khalifa (70eme) pour Marseille ? Amavi (30eme) pour Nice Expulsion : Aucune Marseille Marseille Mandanda (cap) (5) ? Fanni (5), Nkoulou (5), Lucas Mendes (5), J.Morel (5) puis B.Mendy (83eme) ? Romao (5), Cheyrou (6) puis Imbula (69eme), A.Ayew (non noté) puis Khalifa (3), Valbuena (5) - Payet (6), Thauvin (5) N'ont pas participé : Samba (g), So.Camara, Lemina, B.Dja Djedjé Entraîneur : J.Anigo

Nice Nice Ospina (6) ? G.Puel (4), Genevois (6), Bodmer (6), Amavi (7) ? N.Mendy (7), Abriel (cap) (5), Eysseric (6) puis Rafetrainaina (90eme), Bauthéac (5), Pied (4) puis Brüls (46eme, 5) ? Cvitanich (4) puis Maupay (83eme) N'ont pas participé : Hassen (g), G.Lloris, Digbeu, Bosetti Entraîneur : C.Puel

L1, L2, National, CFA, CFA2, Allemagne, Angleterre, Espagne, Italie? Tous les résultats et les classements en un coup d'oeil

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant