Nice-Nombreux étrangers et enfants parmi les victimes-Hollande

le
0
 (Actualisé avec Direction générale de la Santé) 
    NICE, 15 juillet (Reuters) - "Beaucoup d'étrangers" et 
"beaucoup d'enfants" figurent parmi les victimes de l'attaque 
perpétrée jeudi soir à Nice (Alpes-Maritimes), a déclaré 
vendredi François Hollande, qui a également fait état d'une 
cinquantaine de blessés entre la vie et la mort. 
    "Au moment où je m'exprime, 84 personnes sont mortes et il y 
a une cinquantaine de personnes qui sont encore en urgence 
absolue", a dit le président français lors d'une déclaration à 
la préfecture des Alpes-Maritimes. 
    "Parmi ces victimes, il y a des Français, il y a aussi 
beaucoup d'étrangers venus (...) de tous les continents et il y 
a beaucoup d'enfants, de jeunes enfants qui étaient venus pour 
assister à un feu d'artifice en famille", a-t-il poursuivi.  
    Ces victimes "ont été frappées à mort pour simplement 
satisfaire la cruauté d'un individu et peut-être d'un groupe", a 
ajouté François Hollande. 
    Selon la Direction générale de la Santé, 188 blessés ont été 
pris en charge par les établissements de santé des 
Alpes-Maritimes à la suite de l'attentat. 
    "48 d'entre eux sont en urgence absolue, dont 25 en 
réanimation", précise-t-elle dans un communiqué. 
    L'attaque a été perpétrée par un homme au volant d'un poids 
lourd qui a lancé son véhicule sur la foule massée sur la 
promenade des Anglais pour les festivités du 14-juillet. 
 
 (Simon Carraud, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant