Nice-Nantes : Cyprien, la nouvelle pépite niçoise

le , mis à jour à 11:59
0
Nice-Nantes : Cyprien, la nouvelle pépite niçoise
Nice-Nantes : Cyprien, la nouvelle pépite niçoise

L'anecdote remonte au 11 septembre dernier, et plus précisément à la victoire de Nice contre Marseille à l'issue d'un derby haletant (3-2). Ce soir-là, Wylan Cyprien crève l'écran. Sur la pelouse de l'Allianz Riviera, Mario Balotelli inscrit certes un doublé, mais l'ancien Lensois impressionne par son activité débordante et sa technique soyeuse. Mieux, c'est lui qui offre la victoire à son équipe en toute fin de match d'une frappe soudaine.

Dans l'intimité du vestiaire, alors que tout le monde s'embrasse et s'enlace pour fêter un succès inespéré, Dante, qui en a pourtant vu d'autres, est sous le choc. Il ne croit pas un mot de ce que lui racontent ses coéquipiers. « En fait, il est venu me voir pour que je lui confirme mon âge, confie Wylan Cyprien, révélation du début de saison en Ligue 1. Il ne croyait pas ceux qui lui disaient que je n'avais que 21 ans. » « C'est une personne qui a toujours été plus mature que les autres », pose Eric Sikora, qui l'a lancé chez les pros à Lens, alors qu'il n'avait que 17 ans.

Dans le Nord, Cyprien débarque à l'âge de 12 ans, l'âme en peine, en provenance de la région parisienne (PFC). « Ce n'est jamais évident de quitter ses proches aussi jeune, glisse-t-il. Mais du moment que j'étais parti, je me devais de réussir. » Lors de sa dernière saison lensoise (7 buts), il hérite du brassard de capitaine, responsabilité accordée par Antoine Kombouaré avec qui il a tissé des liens forts. « J'ai beaucoup bossé et appris à ses côtés. »

Cet été, le milieu a changé de vie et rejoint Nice contre 1,5 M€, alors que Lyon et Saint-Etienne, entre autres, s'étaient également renseignés. L'affaire de l'année pour un joueur qui en est déjà à trois buts et deux passes décisives ? Une de plus, pourrait-on dire, pour les dirigeants du Gym habitués ces dernières saisons à dénicher des pépites. Celle-ci a même été valorisée à 35 M€ grâce à la signature d'une clause sous ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant