Nice-Marseille : Balotelli, nouveau phénomène de la Ligue 1

le , mis à jour à 08:54
0
Nice-Marseille : Balotelli, nouveau phénomène de la Ligue 1
Nice-Marseille : Balotelli, nouveau phénomène de la Ligue 1

L'affiche est idéale. « Quand Mario Balotelli est arrivé, il nous a demandé : Q uel est le match le plus important pour les supporteurs ?  », raconte le gardien niçois Yoan Cardinale, qui a répondu : « Nice - OM ». C'est pour ce dimanche soir (Canal+, 20 h 45), même si rien n'assure que Super Mario, en plein « travail de reconstruction physique », fera ses grands débuts en Ligue 1.

 

L'avenir dira si le club azuréen a réussi son pari de miser sur le fantasque Balotelli, plus célèbre pour ses frasques extrasportives que pour ses exploits sur les terrains. Pour l'heure, l'arrivée de l'international italien de 26 ans (33 sélections), passé par l'Inter Milan, Manchester City, le Milan AC et Liverpool, n'a que du bon en dehors.

 

Un premier cadeau à ses coéquipiers

 

Des a priori sur la nouvelle recrue, les joueurs de l'OGC Nice devaient en avoir. Mais Mario Balotelli, arrivé au dernier jour du mercato, le 31 août, les a vite fait tomber. « Il s'est intégré comme un joueur de foot, pas comme une star », apprécie Paul Baysse, le défenseur et capitaine niçois. « Il est super cool, vraiment très gentil. Au niveau de la mentalité, c'est top pour le vestiaire », poursuit un autre joueur du Gym.

 

En dix jours, Super Mario a donc réussi son adaptation. En cadeau de bienvenue, Balotelli a même offert un tee-shirt personnalisé à ses nouveaux coéquipiers. Au sein du vestiaire, il s'est vite rapproché du Brésilien Dante, passé par le Bayern Munich, l'un des seuls autres joueurs au standing comparable. Et sur le terrain ? « Il a une sacrée frappe de balle, ce n'est pas un mythe, confie un de ses partenaires. Mais je pense qu'il n'est pas encore au top physiquement. »

 

L'hommage de Ben Arfa

 

Qu'aurait apporté un duo Ben Arfa-Balotelli à l'OGC Nice ? On ne le saura jamais. Mais une chose est sûre : le néo-Parisien, qui a quitté le Gym au début de l'été, est heureux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant