Nice : Le club fait appel

le
0
Nice : Le club fait appel
Nice : Le club fait appel
Suite à la décision de la commission de discipline de la LFP de condamner l'OGC Nice, après les incidents face à Bastia, à la fermeture de la tribune Populaire Sud, une nouvelle fois contre Reims le 22 novembre et d'un match à huis clos avec sursis, la direction du club azuréen a décidé de faire appel.

Jeudi dernier, l'OGC Nice a été condamné, après les incidents face à Bastia il y a un mois, par la commission de discipline de la LFP à laisser fermée la tribune Populaire Sud pour encore un match, le 22 novembre face à Reims. Le club azuréen avait dû déjà le faire face à Lyon à titre conservatoire. De plu, il plane sur la tête des Aiglons un match à huis clos avec sursis. Pour cette raison, la direction du club Rouge et Noir a décidé de faire appel jugeant la décision trop lourde. Un appel qui pourrait tout aussi bien se retourner contre le club du président Rivère...  

« Pour être respectable et respectée, une sanction doit être juste. Celle de la commission de discipline est disproportionnée et inadaptée. Elle est, par conséquent, inacceptable, précise un communiqué officiel publié sur le site. Pour l'ensemble de ses supporters injustement pénalisés et stigmatisés, pour le respect de sa bonne foi et de son action, l'OGC Nice a donc décidé d'interjeter appel (...) L'OGC Nice revendique son droit d'être traité comme les autres. Ni plus, ni moins. Ce n'est pas le cas avec cette décision qui prive à nouveau arbitrairement 5 000 abonnés de leur droit de venir encourager leur équipe samedi prochain et fait planer la menace d'un huis clos total sur un public tout entier. Le club défendra cette position et ses supporters en épuisant, si besoin, toutes les voies de recours existantes. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant