Nice : la mort en héros de Timothé Fournier, une histoire inventée

le
1
L'attaque sur la promenade des Anglais a fait 84 morts. 
L'attaque sur la promenade des Anglais a fait 84 morts. 

Il faisait partie des 84 victimes de la promenade des Anglais. Ou, du moins, on le croyait. L'histoire était pourtant émouvante et glaçante. Timothé Fournier, 27 ans, est mort à Nice. Ce buraliste avait réussi à pousser sa femme enceinte de sept mois hors d'atteinte de la course folle du camion. Lui n'avait pas eu cette chance. Il était décédé en héros. Le lendemain, « sa cousine », appelée « Anaïs », apportait son témoignage à l'Agence France-Presse (AFP). « C'était une crème de bonté (?), un jeune homme rêveur, mais qui était toujours là pour sa femme et son futur enfant », expliquait-elle. Mais voilà, Timothé était inventé, l'histoire imaginée, l'Agence France-Presse trompée !

Compte Twitter fermé

L'AFP a fait son mea culpa et est revenue sur cette erreur. L'agence voulait faire un portrait des victimes de l'attaque du 14 juillet. Elle a donc « entamé un patient travail de recensement, via les autorités locales, les médias et les réseaux sociaux, afin de pouvoir contacter les familles et les proches des personnes décédées dans l'attentat ». « C'est ce qui a été fait pour Timothé Fournier, présenté sur Twitter comme un jeune buraliste parisien mort en protégeant sa femme, histoire relatée par l'AFP le 15 juillet », poursuit l'agence dans une dépêche. Sauf qu'après lecture de la liste officielle des victimes de l'attentat publiée par la mairie de Nice le fameux Timothée...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 il y a 4 mois

    Ils sont prêt à tout gober...pour faire le buzz...:-(((