Nice fête le départ d'Éric de Montgolfier

le
0
Le procureur rejoint le 12 avril prochain la cour d'appel de Bourges.

Il est arrivé en fanfare, il y a treize ans, auréolé de la réputation toute fraîche de tombeur de Bernard Tapie acquise à Valenciennes, et précédé par une pleine page d'interview dansNice-Matin. Aujourd'hui, le Tout-Nice commente, souvent sans larme, son départ. Pas un événement officiel ne se déroule toutefois près de la promenade des Anglais sans que le nom d'Éric de Montgolfier ne passe d'une bouche à l'autre.

Âgé de 65 ans, le procureur qui compte parmi les plus connus de France est en passe de quitter la Côte d'Azur pour rejoindre Bourges: il sera officiellement installé le 12 avril prochain, et devrait être remplacé par Éric Bedos, magistrat qui fut notamment en charge à la Chancellerie de la communication... des magistrats. Sur le papier, il s'agit d'une promotion, puisque le procureur devient enfin procureur général... mais de l'une des plus petites cours d'appel de France. «Sans doute le ministre a-t-il voulu réparer une injustice», a mina

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant