Nicaragua : le sandiniste Ortega encore élu président, l'opposition dénonce le népotisme

le
0

Le président sortant du Nicaragua Daniel Ortega est arrivé largement en tête d'élections générales critiquées par Washington et qualifiées de « farce » par l'opposition, décrochant un quatrième mandat, avec cette fois sa femme comme vice-présidente.

Selon des résultats quasi-définitifs (99,8% des bulletins dépouillés), « El Comandante », l'un des chefs de la guérilla ayant mené la révolution sandiniste en 1979, a remporté 72,5% des suffrages, loin devant les 15% de Maximino Rodriguez, avocat de 55 ans du Parti libéral constitutionnaliste (PLC, droite).

 

Déjà président de 1985 à 1990, Daniel Ortega a été réélu en 2006 et en 2011, avant de faire modifier la Constitution pour autoriser la réélection illimitée du président. Ces dernières années, il a renforcé son pouvoir politique et économique en s'alliant au patronat, bénéficiant du soutien du Venezuela, qui a lui a versé près de 4,8 milliards de dollars entre 2007 et le premier semestre 2016, selon les chiffres officiels.

 

Abstention revue à la baisse

Des centaines de partisans du président sortant, qui fêtera ses 71 ans le 11 novembre, ont célébré dans les rues de la capitale Managua cette nouvelle victoire du Front sandiniste de libération nationale (FSLN, gauche), particulièrement populaire parmi les classes modestes qui ont bénéficié de ses programmes sociaux. Le FSLN a aussi raflé environ les deux tiers des sièges du Parlement lors de ce scrutin qui était également législatif.

Aux Etats-Unis, le département d'Etat, qui avait manifesté son inquiétude pendant la campagne, s'est dit ce lundi « profondément préoccupé par le processus électoral présidentiel et législatif imparfait au Nicaragua, qui a empêché la possibilité d'une élection libre et juste ». L'opposition a dénoncé une abstention supérieure selon elle à 70%, bien plus que le chiffre officiel de 31,8%.

Son épouse vice-présidente

L'opposition ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant