Niantic, la société qui a réinventé la chasse au Pokémon

le
0
Niantic, la société qui a réinventé la chasse au Pokémon
Niantic, la société qui a réinventé la chasse au Pokémon

Niantic, une startup de San Francisco née dans l'ombre de Google, a signé un succès planétaire avec Pokémon Go, mais l'engouement actuel peut-il déboucher sur un modèle économique durable ?Le patron de l'entreprise de logiciels, John Hanke, a raconté l'avoir baptisée en mémoire d'un baleinier abandonné par son équipage parti chercher fortune pendant la ruée vers l'or.Le Niantic avait été ramené à terre et transformé en magasin dans ce qui deviendrait plus tard San Francisco. Son épave, comme celle de dizaines d'autres navires, est toujours enterrée sous le centre-ville, à l'insu de beaucoup d'habitants. D'où l'idée en 2010 de donner son nom à un projet dévoilant des choses cachées autour des utilisateurs en combinant cartographie mobile, jeu vidéo et réalité augmentée.John Hanke, un multi-entrepreneur originaire du Texas, travaille à l'époque pour Google, qui a racheté six ans plus tôt Keyhole, sa dernière startup. Keyhole a servi de fondation à Google Earth et de fil en aiguille, John Hanke s'est aussi retrouvé chargé des autres produits de cartographie du groupe comme Maps ou StreetView.Cet amateur de jeux vidéo veut dépasser les simples cartes et utiliser la géolocalisation comme base d'interactions ludiques. Il envisage de partir recréer une startup, mais lance finalement son projet en interne."Rester chez Google nous a donné l'avantage de pouvoir exploiter les données de (la division de cartographie) Geo et l'infrastructure de Google", reconnaissait-il en 2012 dans le magazine Inc.- 3 milliards de dollars ? -Le projet Niantic débouche en 2011 sur une première application mobile, FieldTrip, un guide interactif qui géolocalise l'utilisateur et l'informe sur des sites ou curiosités à proximité.C'est surtout Ingress, lancé l'année suivante et depuis téléchargé plus de 15 millions de fois, qui préfigure Pokémon Go. Ce jeu propose déjà d'explorer le monde réel à la recherche d'éléments ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant