Neymar, Mbappé : quand le mercato s'emballe en Ligue 1

le
0
Neymar, Mbappé : quand le mercato s'emballe en Ligue 1
Neymar, Mbappé : quand le mercato s'emballe en Ligue 1

La Ligue 1 s'apprête à battre tous les records du mercato. Les deux plus gros transferts de l'histoire en passe d'être bouclés concernent ainsi des clubs du Championnat de France. Dans le sens des départs comme des arrivées. Le dossier Neymar, lancé sur de bons rails par le PSG, pourrait aboutir d'ici quelques jours à la transaction la plus onéreuse de l'histoire, au-delà de la barre des 200 millions d'euros. La clause libératoire du capitaine de la Seleção a été fixée par le FC Barcelone à 222 millions d'euros. Et il est peu probable que le PSG obtienne une ristourne.

Dans l'autre sens, celui des départs, l'AS Monaco se prépare à se séparer de son plus grand talent. Kylian Mbappé, 18 ans, le jeune attaquant de l'équipe de France, s'est en effet rapproché ces dernières heures du Real Madrid. Selon le quotidien espagnol Marca, une offre à hauteur de 180 millions d'euros aurait ainsi été transmise par le Real à la direction du club princier. Impossible à refuser ? L'ASM démentait mardi l'existence d'un accord entre clubs.

LIRE AUSSI

> Pourquoi Monaco s'est énervé pour Mbappé

Au-delà de ces deux opérations hors normes, un mouvement de fond traverse le Championnat de France. Alors que le marché des transferts est ouvert depuis un mois et demi, jamais les clubs de Ligue 1 n'avaient autant vendu de joueurs. Parmi les vingt pensionnaires de l'élite, dix d'entre eux ont déjà réalisé des ventes pour un total supérieur à 10 millions d'euros. Même le FC Lorient, pourtant relégué en Ligue 2, a déjà vendu pour 10,3 millions d'euros.

 

Records de vente pour Monaco et Lyon

 

«Tous les tarifs sont à la hausse cet été, souffle un président de club. Un joueur qui partait les années passées pour 3 ou 4 millions d'euros est vendu maintenant pour 7 ou 8 millions d'euros. En France, le marché est tiré vers le haut par le dynamisme d'un club comme Lille et plus globalement par l'Allemagne, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant