Neymar bête noire, Verratti dernier à plier

le
0

Rapidement abattu par un doublé de Neymar, le PSG n'aura pas eu le temps d'espérer au Camp Nou. Et ce, malgré les sucreries de Marco Verratti.

Paris Saint-Germain
Sirigu (3) : Il a vu la Vierge deux fois. Elle était brésilienne et portait le numéro 11. Bernadette Soubirigu.

Maxwell (4) : Dani Alves lui a fait comprendre que sa place serait menacée s'il débarquait au PSG cet été. Oui, même à gauche.

David Luiz (2) : La Russie nous a offert Anna Kournikova, Natalia Vodianova ou Andrei Arshavin. Elle a volé David Luiz. Un braquage à 50 millions, quand même.

Marquinhos (4) : Il était chaud, mais il a vite été calmé, et se réveillera demain avec une grosse gueule de bois. Un adolescent dans une soirée de trentenaires.

Van der Wiel (3) : Il est beau gosse, tatoué jusqu'au bout des dents. Ok, mais au bout d'un moment, les hipsters, ça saoule tout le monde.

Matuidi (5) : Blaise, c'est de l'envie, du combat, mais Blaizer, c'est pas du futebol ! Remplacé par Rabiot qui a perdu son duel de jeune premier avec Sergi Roberto. Dur.

Cabaye (2) : Vaut mieux manger une salade de papaye qu'un caviar de Cabaye. Moins cher, et surtout moins rare. Remplacé par Lucas (5), des jambes de feu, la barbe de Faf Larage. Pas le temps.

Verratti (6) : S'il jouait dans un grand club, Marco serait sur le podium du Ballon d'or. Le trophée UNFP, c'est bien aussi.

Pastore (3) : Il marche, brille à Nice en plein après-midi, mais s'éclipse rapidement quand on lui propose une grosse soirée à Barcelone. Un retraité.

Cavani (2) : On trouve des vols directs vers Turin pour moins de 50 euros de nos jours. La beauté du monde moderne. Remplacé par Lavezzi, entré sans sa casquette de policier.



Ibrahimović (3) : Il a enfin marqué dans un grand match de Ligue des champions. #Hatersgonnahate
























Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant