Nexter-KMW : une fusion franco-allemande dans l'armement terrestre

le
1
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, avec le P-DG de Nexter, Philippe Burtin, ici le 16 juin.
Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, avec le P-DG de Nexter, Philippe Burtin, ici le 16 juin.

Les groupes Nexter et KMW se marient pour bâtir le numéro un européen de l'armement terrestre (blindés et munitions). Sous l'égide de Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, le groupe public Nexter (ex-GIATT) se rapproche de KMW, l'un des acteurs privés du marché allemand, à l'issue de 18 mois de négociations secrètes.

Nexter est un groupe à 100 % détenu par l'État qui emploie 2 700 personnes et réalise environ 800 millions d'euros de chiffre d'affaires. KMW, de taille équivalente, est détenu par la famille Bole. Dans la nouvelle entité qui pèsera environ 1,6 milliard d'euros, l'État français conserve 50 % et une "golden share" spécifique s'agissant de la filière "munitions". La famille Bole reste propriétaire de la moitié des actions.

KMW mettra ainsi sa forte capacité d'exportation au service des blindés français de Nexter, qui, en contrepartie, apportera à KMW sa capacité d'innovation, notamment portée par le programme Scorpion.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 525EXC le mercredi 2 juil 2014 à 11:44

    Excellente nouvelle, mais le fofo s'en fout et prefere parler de NS lol de lol