Nexity confirme ses objectifs malgré un marché résidentiel dégradé

le
1
RECUL DE 12,4% DU CA DE NEXITY AU 1ER SEMESTRE
RECUL DE 12,4% DU CA DE NEXITY AU 1ER SEMESTRE

PARIS (Reuters) - Nexity a fait état d'un repli de 12,4% de son chiffre d'affaires pour le premier semestre du fait d'un environnement toujours difficile sur le marché de l'immobilier résidentiel et d'un fort recul de ses ventes dans l'immobilier d'entreprise.

Le promoteur immobilier, qui confirme néanmoins ses objectifs financiers pour l'ensemble de l'année, indique que ses revenus ont reculé de 8,6% sur le marché résidentiel et de 57,1% dans l'immobilier de bureaux au cours des six premiers mois de l'année.

Globalement, son chiffre d'affaires ressort à 1,11 milliard d'euros à fin juin contre 1,27 milliard un an plus tôt.

"En immobilier résidentiel, le marché français a connu depuis le début de l'année, et particulièrement au deuxième trimestre, des conditions particulièrement difficiles", souligne Alain Dinin, le PDG de Nexity, cité dans un communiqué.

"La poursuite de la baisse du pouvoir d'achat des ménages, le choc de complexité réglementaire induit notamment par l'entrée en vigueur de la loi ALUR et, plus que tout, la baisse du moral des clients, se sont conjugués pour ralentir le rythme des mises en vente de logements, déjà historiquement bas", poursuit le dirigeant.

Au premier semestre, le résultat opérationnel de Nexity a reculé de 14% à 73,2 millions d'euros. Son résultat net a baissé de 22%.

Le groupe, dont la banque BPCE détient près de 40% du capital, s'attend toutefois à une reprise de l'immobilier résidentiel en 2015, grâce notamment aux décisions prises par le gouvernement au début de l'été.

Le 25 juin, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé des mesures en faveur du logement, dont l'élargissement du prêt à taux zéro (PTZ), pour relancer un secteur qui accuse un recul des mises en chantier et des permis de construire.

Le gouvernement a en revanche renoncé à afficher un objectif de 500.000 nouveaux logements par an.

"Si elles sont mises en oeuvre avec rapidité, (les nouvelles mesures du gouvernement) pourraient contribuer à enrayer la baisse du marché dans les derniers mois de l'année", fait savoir Alain Dinin.

Nexity confirme viser pour cette année un chiffre d'affaires supérieur à 2,5 milliards d'euros et un ROC d'au moins 170 millions.

En Bourse, avant l'annonce des résultats semestriels, l'action Nexity a clôturé à 30,53 euros, en repli de 0,88%. Le titre affiche un gain de près de 12% depuis le début de l'année après +7,34% en 2013.

(Matthieu Protard, édité par Gwénaëlle Barzic)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • TL70190 le jeudi 24 juil 2014 à 19:31

    ni responsable , ni coupable , ces gouvernements devront répondre des désastres qu'ils ont produits depuis trop longtemps !