Nexans : une procédure ouverte au Brésil

le
0
L'autorité de la concurrence brésilienne a ouvert une procédure à l'encontre de plusieurs fabricants de câbles dont Nexans. Le groupe a vu par ailleurs son offre de rachat rejetée par le néerlandais Draka, qui a finalement choisi l'italien Prysmian.

Mauvaise journée pour Nexans. Juste après avoir reçu un revers définitif à son offre de rachat de la part du néerlandais Draka, le leader mondial dans l'industrie du câble apprend que sa filiale brésilienne fait l'objet, avec d'auters fabricants de câbles sur place, d'une ouverture d'une procédure par l'autorité de la concurrence brésilienne.

Peu e détails sont donnés pour le moment : le groupé précise seulement que cette procédure «semble liée» à des enquêtes lancées début 2009 dans le secteur des câbles d'énergie sous-marins et souterrains, ainsi que des matériels et des services associés.

Ces enquêtes avaient été lancées par la Commission Européenne et les autorités de la concurrence en Espagne, au Japon, en Corée du Sud et aux Etats-Unis. Le groupe avait fait savoir en 2009 qu'il n'était alors pas en mesure de se prononcer sur les suites qui leur seraient données.

«Sans préjuger des conclusions des enquêtes, mais compte tenu du niveau d'ame

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant