Nexans: Frédéric Vincent sur le départ, sans indemnité.

le
0

(CercleFinance.com) - Fin de partie pour Frédéric Vincent chez Nexans : parallèlement à l'annonce des résultats, hier, M. Vincent, président du conseil d'administration du câblier, a annoncé qu'il ferait valoir ses droits à la retraite à compter du 31 mars prochain. Il ne bénéficiera ni de “retraite chapeau”, ni d'indemnité. M. Vincent sera alors remplacé, en tant que président non exécutif, par Georges Chodron de Courcel, Arnaud Poupart-Lafarge étant confirmé en tant que directeur général.

Rappelons que jusqu'en 2014, Frédéric Vincent cumulait la présidence du conseil d'administration et la direction générale de Nexans. Contesté alors par de nombreux fonds, notamment Amber Capital qui demandait sa tête, M. Vincent avait alors du lâcher du lest et ne conserver que la présidence du conseil. Dissociée, la direction générale était revenue à son second, Arnaud Poupart-Lafarge.

“La nomination de Georges Chodron de Courcel correspond à la volonté du conseil de garantir à la société la stabilité nécessaire dans la phase de redressement opérationnel qu'elle poursuit sous l'autorité d'Arnaud Poupart-Lafarge, directeur général et d'assurer une complémentarité dans les instances de gouvernance”, indique Nexans dans un communiqué.

Il est à noter que M. Vincent a déclaré au conseil d'administration, qui a apprécié le geste, qu'il renoncerait “au bénéfice de ses plans de rémunération longs termes.” De son côté, le conseil a renoncé à l'engagement de non concurrence de M. Vincent, qui ne recevra donc pas la somme correspondante.

“L'indemnité de départ attachée à son mandat ne s'appliquant pas en l'espèce, Frédéric Vincent bénéficiera donc de ses seuls droits à la retraite”, termine Nexans.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant