Nexans Des contrats de bon augure

le
0

(lerevenu.com) - Dans le cadre des projets des mises à niveau des infrastructures libyennes de transmission et distribution d'énergie, Nexans a remporte pour 110 millions d'euros de contrats dans ce pays. Le client est Gecol, la compagnie générale d'électricité publique de Lybie. La livraison et la pose des câbles sont prévues courant 2012 et 2013.

Ces succès commerciaux ne sont pas anodins. L'activité de Nexans en Lybie a été gravement perturbée, l'an dernier, et jusqu'au premier trimestre, du fait du renversement du colonel Kadhafi. Ce pays à fort potentiel économique n'est pas majeur dans le dispositif de l'industriel. Mais il explique les difficultés dans les câbles de haute tension terrestre, en début d'année, qui sont en partie à l'origine de l'avertissement sur résultat communiqué au marché fin avril dernier. Nexans a indiqué que sa marge opérationnelle du premier semestre devrait s'établir à un niveau de l'ordre de 3,5%, au lieu de 5,6% pour l'ensemble de 2011.

Le câblier est maintenant attendu sur la question du redressement de sa rentabilité. Un analyste faisait dernièrement remarquer que le Roce (rendement des capitaux employés) de Nexans est deux fois inférieur à celui de son principal concurrent, l'italien Prysmian, et, plus préoccupant encore, ne couvre pas le coût du capital. En cause: le poids des survaleurs, une base de coûts plus élevée (effectifs, consommation de matières premières, nombre de sites industriels...) et une mauvaise gestion des projets en haute tension sous-marine, pourtant les plus rentables.
Les résultats semestriels qui seront dévoilés le 25 juillet prochain pourraient être l'occasion pour Nexans d'annoncer un plan d'amélioration de son efficacité industrielle. Le marché devrait apprécier.

Nous restons à l'achat d'un titre valorisé seulement à la moitié de l'actif net !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant