Newtown est divisée sur les armes de guerre

le
0
Après la tuerie qui a fait 26 morts vendredi, des habitants veulent que les armes d'assaut soient interdites. Mais le sujet ne fait pas l'unanimité dans la ville qui abrite la Fondation nationale des tireurs sportifs.

«Je voudrais que le monde se rappelle de Sandy Hook comme le lieu où l'on a instauré l'interdiction des armes d'assaut en Amérique.» Une salve d'applaudissements retentit dans la bibliothèque publique, où sont réunis plus d'une trentaine de résidents de la ville déterminés à changer les choses. John Neuhoff vient d'exprimer le désir de tous ceux qui refusent de voir Newtown rester dans les mémoires comme le site d'une énième fusillade meurtrière.

Cette épidémie américaine, pourtant, ne cesse de s'aggraver. Le nombre de tueries est passé de 18 dans les années 1980 à 54 dans les années 1990, puis 87 dans les années 2000. L'interdiction réclamée par John Neuhoff fut jadis appliquée pendant dix ans, avant d'être suspendue en 2004 sous la pressi...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant