Newcrest confronté à la colère des Papouans

le
0

(Commodesk) Les propriétaires des terrains sur lesquels Newcrest a implanté sa mine d'or en Papouasie Nouvelle-Guinée ont exprimé leur mécontentement après la renégociation des droits d'exploitation pour cinq ans.

Utilisant un rite traditionnel, les autochtones ont déposé des racines de gingembre autour du site, un message clair de grief pour les locaux. La minière australienne Newcrest a dû par conséquent suspendre l'extraction.

Les propriétaires de l'ïle de Lihir ont le sentiment que la société minière n'entend pas leurs revendications. Pour les rendre plus explicites, ils envisagent de couper l'approvisionnement en eau de la mine et de bloquer son accès à l'aéroport le plus proche. Newcrest a demandé un arbitrage des autorités provinciales et locales.

La mine à ciel ouvert se trouve à 900 km de la capitale, Port-Moresby, et est en activité depuis 1997. Newcrest, arrivé en 2010, a entrepris cette année d'augmenter les surfaces exploitées. Au 2e trimestre, la mine a produit 163.059 onces d'or.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant