Newcastle crée l'exploit, Carroll casque d'or

le
0
Newcastle crée l'exploit, Carroll casque d'or
Newcastle crée l'exploit, Carroll casque d'or

Chelsea tombe, Arsenal aussi. Les deux Manchester gagnent encore, et Carroll fait parler la poudre. Bref, un étrange week-end de Premier League.

  • L'équipe du weekend : Newcastle United Ils l'ont fait ! Invaincus depuis le début de saison, toutes compétitions confondues, les Blues de José Mourinho sont tombé pour la première fois à St James Park, ce weekend. La faute à une équipe de Newcastle bien organisée, à l'image de Moussa Sissoko, très actif au milieu de terrain, et hyper efficace en attaque. La faute aussi au réalisme fou de l'entrant Papiss Cissé, supersub et double buteur, sur deux occasions. Si Mourinho pourra toujours pester contre la chance qui a fui son équipe, et contre le comportement soit-disant anti fair-play du public Geordie, l'exploit est bien là. Une confirmation plus qu'un exploit d'ailleurs, puisque l'entraîneur portugais n'a toujours pas réussi à l'emporter à St James Park, en quatre visites. Un vrai chat noir.

  • Le joueur du week-end : Andy Carroll Si Papiss Cissé a marqué les esprits avec son doublé salvateur, que dire de la performance réalisée par Andy Carroll ? Le géant à queue de cheval a enfilé son costume de patron et mis son casque d'or lors de la belle victoire des Hammers (3-1), face à Swansea. Pourtant, tout avait mal commencé avec l'ouverture du score des Swans à la vingtième minute de jeu, par l'inarrêtable Bony, auteur de son septième but en championnat, son 19ème en 2014. C'est alors que Carroll surgit. Une première fois avant la mi-temps, pour égaliser d'une belle tête en lucarne. Puis à l'heure de jeu, pour redonner l'avantage aux Hammers, toujours de la tête. Et à la 87ème minute, pour lancer Diafra Sakho en profondeur pour le troisième but, d'une déviation... de la tête. La prochaine fois, on essaie avec les pieds ?

  • Le but du week-end : Aaron Ramsey



  • L'équipe du weekend : Newcastle United Ils l'ont fait ! Invaincus depuis le début de saison, toutes compétitions confondues, les Blues de José Mourinho sont tombé pour la première fois à St James Park, ce weekend. La faute à une équipe de Newcastle bien organisée, à l'image de Moussa Sissoko, très actif au milieu de terrain, et hyper efficace en attaque. La faute aussi au réalisme fou de l'entrant Papiss Cissé, supersub et double buteur, sur deux occasions. Si Mourinho pourra toujours pester contre la chance qui a fui son équipe, et contre le comportement soit-disant anti fair-play du public Geordie, l'exploit est bien là. Une confirmation plus qu'un exploit d'ailleurs, puisque l'entraîneur portugais n'a toujours pas réussi à l'emporter à St James Park, en quatre visites. Un vrai chat noir.

  • Le joueur du week-end : Andy Carroll Si Papiss Cissé a marqué les esprits avec son doublé salvateur, que dire de la performance réalisée par Andy Carroll ? Le géant à queue de cheval a enfilé son costume de patron et mis son casque d'or lors de la belle victoire des Hammers (3-1), face à Swansea. Pourtant, tout avait mal commencé avec l'ouverture du score des Swans à la vingtième minute de jeu, par l'inarrêtable Bony, auteur de son septième but en championnat, son 19ème en 2014. C'est alors que Carroll surgit. Une première fois avant la mi-temps, pour égaliser d'une belle tête en lucarne. Puis à l'heure de jeu, pour redonner l'avantage aux Hammers, toujours de la tête. Et à la 87ème minute, pour lancer Diafra Sakho en profondeur pour le troisième but, d'une déviation... de la tête. La prochaine fois, on essaie avec les pieds ?

  • Le but du week-end : Aaron Ramsey



  • ...

    Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant