New York transformée en ville fantôme

le
0
L'ouragan Irene a provoqué le chaos sur la côte Est des États-Unis. S'il n'a pas été aussi dévastateur que ne le craignaient les Américains, les dégâts sont évalués en dizaines de milliards de dollars.

Un million de personnes évacuées dans le New Jersey, New York transformée en ville fantôme en moins de 24 heures, les avions cloués au sol, plus de trois millions de personnes sans électricité DIMA, des centrales nucléaires arrêtées. L'ouragan Irene, un «monstre» de 850 km de diamètre, a causé le chaos sur la façade Est des États-Unis ce week-end. L'on pourrait s'en souvenir comme de l'une des tempêtes les plus dévastatrices de l'histoire des États-Unis. Pas tant par sa force: elle a été rétrogradée de la catégorie 2 aux Bahamas à la catégorie 1 sur l'échelle Safir-Simpson, qui en compte 5, puis au niveau d'une tempête tropicale à son arrivée à New York. Mais surtout par les inondations et les coupures d'électricité massives qu'elle a causées. Le coût des dégâts est déjà estimé en dizaines de milliards de dollars sur une longue partie du littoral américain, où vivent plus de 65 millions d'habitants. De Norfolk à Boston en passan

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant