New York, nouvelle terre de chasse des baleines

le
0
La pollution des eaux de la rivière Hudson a beaucoup baissé, attirant ainsi beaucoup de bancs de poissons et, dans leur sillage, leurs prédateurs.
La pollution des eaux de la rivière Hudson a beaucoup baissé, attirant ainsi beaucoup de bancs de poissons et, dans leur sillage, leurs prédateurs.

New York City a une nouvelle star de poids. Ces jours-ci, une baleine à bosse, que les scientifiques ont baptisée Jerry, patrouille autour de Manhattan à la grande joie des badauds. Une magnifique photo l'a immortalisé sortant de l'eau avec l'Empire State Building en toile de fond.

D'habitude, les baleines s'aventurent rarement si près des côtes, mais ces dernières années, on en voit de plus en plus autour de New York et du New Jersey. Cela tient notamment au fait que la pollution des eaux de la rivière Hudson a beaucoup baissé, attirant ainsi beaucoup de bancs de poissons et, dans leur sillage, leurs prédateurs. En cette période de l'année, les baleines se dirigent en général plus au nord pour se nourrir, mais si elles restent autour de Big Apple, c'est le signe de la présence d'une "abondante source de nourriture", explique au New York Post Mendy Garron, un océanologue.

Depuis le printemps, 29 baleines ont été repérées dans la région, contre 43 pour toute la saison 2013, 25 en 2012 et 5 en 2011. Un pêcheur a sauté dans l'eau pour nager avec l'une d'elles. "Son oeil était de la taille de ma tête, c'était un truc génial", a-t-il raconté.

Et ce ne sont pas les seules énormes créatures marines à croiser dans la baie de New York. Trois fois dans la même semaine en juin, des pêcheurs ont aperçu de grands requins blancs comme celui des Dents de la mer. Un pêcheur au large de la plage de Rockaway, dans le Queens,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant