New York marque des points contre le réchauffement climatique

le
3
BAISSE DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE À NEW YORK
BAISSE DES ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE À NEW YORK

NEW YORK (Reuters) - Les émissions de gaz à effet de serre de la ville de New York ont diminué de 19% depuis 2005, ce qui la place aux deux tiers de l'objectif que s'était fixé le maire sortant Michael Bloomberg il y a cinq ans.

Ardent défenseur au niveau national de la lutte contre le réchauffement climatique, Michael Bloomberg a lui-même annoncé lundi ce résultat alors qu'il se prépare à quitter ses fonctions mercredi, après douze années à la tête de la municipalité. Le maire démocrate Bill de Blasio lui succédera.

Dans le programme PlaNYC 2030, lancé en 2007, Michael Bloomberg avait fixé comme objectif une réduction des émissions de GES de 30% d'ici à 2030 grâce à une série d'initiatives, comme la mise en place de taxis à moteur hybride ou la mise aux normes écologiques des bâtiments municipaux.

Après le passage de l'ouragan Sandy sur la ville en octobre 2012, celui qui se revendique comme sans étiquette politique s'était prononcé en faveur de la réélection de Barack Obama en raison de ses prises de position sur le climat.

Valerie Volcovici; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ssierge le mercredi 1 jan 2014 à 18:07

    Moi aussi j'ai réduit mes émissions de CO2. J'ai troqué mon véhicule essence de 2002 contre un diesel de 1992 : mes émissions sont passées de 166 à 124 g/km soit -25%. J'ai abandonné ma chaudière propane de 2004 qui me coûtait un oeil contre la réhabilitation de mon vieux poêle à bois de 1981 assisté d'appoints électriques (tout neufs, eux), ça coûte beaucoup moins cher et diminue fortement les gaz à effet de serre. En fait, je suis écolo sans le savoir !

  • ssierge le mercredi 1 jan 2014 à 16:51

    Résultat, jamais eu aussi froid !

  • faites_c le mardi 31 déc 2013 à 09:23

    On se fout de la gu;eule de qui? On ne va pas nous faire croire qu'en ayant mis une cinquantaine de taxis hybrides (les taxis représentent très probablement moins de 1% des véhicules circulant à New-York) et avoir rénové quelques bâtiments cela a permis de diminuer de 19% les émissions de CO2 à New-York. Cela s'appelle de l'enfumage! Je pensais bêtement qu'une agence comme Reuters vérifiait ses infos avant de les publier!