New York : le nombre des meurtres n'en finit pas de baisser

le
0
New York : le nombre des meurtres n'en finit pas de baisser
New York : le nombre des meurtres n'en finit pas de baisser

Le nombre des meurtres à New York a baissé de plus d'un quart avec, selon la mairie, 213 homicides sur les huit premiers mois de l'année alors que 2012 avait déjà enregistré un bilan historiquement bas. Le maire, Michael Bloomberg, lie cette réussite à la chasse aux armes à feu détenues illégalement. Une des méthodes employées, qui consiste à interpeller brièvement une personne et de lui faire subir une fouille au corps, a été jugée inconstitutionnelle. Jeunes noirs et hispaniques étaient essentiellement visés par la police.

Comparée à la même période de l'an dernier - arrêtée au 25 août - c'est 77 meurtres de moins, soit une baisse de 26,6 %. 123 des personnes tuées l'ont été par arme à feu, un nombre également en baisse de 29,7% par rapport à l'an dernier (175) à la même époque, a annoncé la mairie. L'année 2012 avait déjà marqué le plus bas niveau de meurtres depuis cinquante ans, avec 419 meurtres dont 57% par arme à feu, cinq fois moins qu'en 1990.

Plus de 250 armes à feu saisies la semaine passée

Le maire de New York Michael Bloomberg, qui plaide inlassablement pour des lois plus strictes en matière de contrôle des armes à feu, a affirmé la semaine dernière que sa ville était «la plus sûre des grandes villes du pays» Il a fait ce commentaire après la confiscation la semaine dernière de plus de 250 armes à feu illégales, «la plus grande saisie d'armes illégales de l'histoire de la ville», selon lui.

Outre les saisies d'armes, le maire attribue aussi la baisse de la criminalité à la politique d'interpellation et de fouille au corps («stop and frisk», Ndlr) menée par la police, pratique toutefois jugée anticonstitutionnelle le 12 août dernier. Quelque 684.000 personnes, majoritairement des jeunes hispaniques et noirs, avaient ainsi été brièvement arrêtées en 2011 pour contrôler si elles portaient ou non une arme.

Michael Bloomberg a immédiatement annoncé son intention ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant