New York : la police humilie les SDF sur Internet

le
0
New York : la police humilie les SDF sur Internet
New York : la police humilie les SDF sur Internet

Endormis dans des escaliers, faisant la manche, se soulageant au coin d’une rue ou dans une poubelle. Les photos des SDF new-yorkais sont publiées dans un album Flickr administré par le syndicat de police Sergeants Benevolent Association (SBA). 

«Quand vous vous baladez dans New-York, utilisez s’il-vous plait vos téléphones pour prendre en photo les sans-abris allongés dans les rues, les mendiants agressifs, les gens urinant sur la voie public ou les dealers, et toutes les atteintes à notre qualité de vie», demande, Ed Mullins, le président de la SBA, dans une lettre citée par le New York Post.

Excerpt of NYPD Sergeants union despicable & dehumanizing campaign targeting ppl who are homeless. @pthny @NYHomeless pic.twitter.com/SAHjpmpjMr— Joo-Hyun Kang (@JooHyun_Kang) 11 Août 2015

Intitulée «Peek A Boo, We See You too» (en français, «Coucou, on te voit aussi !»), la circulaire demande aux policiers d’encourager leurs familles et leurs amis à faire de même pour «documenter le déclin de la ville.»

Ferme opposant au maire new yorkais Bill de Blasio, Ed Mullins argumente : «Nous, les Gentils, avons juré de protéger les citoyens. Pourquoi nos politiques ne seraient-ils pas soumis à la même obligation ?»

Alimentée d’une centaine de photos et commentées des milliers de fois pour certaines, la page Flickr suscite de nombreux réactions sur les réseaux sociaux.

NYPD encourages the public shaming of homeless NYers...absolutely morally repulsive... http://t.co/caNO6JhqQt— Justin Feltman (@jdfeltman) 11 Août 2015

Disgusting shame on nypd RT @ComplexPop: An NYPD union is shaming the homeless with new Flickr campaign: http://t.co/t2yX2QLQim— Tasha Fierce™ (@its_tasha_baby) 10 Août 2015

Lors d’une conférence de presse, rapportée par le site d'infos Mashable, la porte-parole de la ville, Melissa Mark-Viverito, a répliqué au syndicat : «Ce type de tactiques ne va ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant