New York: foire d'empoigne à la primaire démocrate

le
0
Le héraut des petites gens, Bill de Blasio, outsider sorti de nulle part, convoite le trône de Mike Bloomberg.

New York

Grande silhouette dégingandée, Bill de Blasio fait les cent pas autour de la bouche de métro de la station Carroll Street, à Brooklyn, en pleine heure de pointe, à 8 heures du matin, glissant un mot aimable à une mère de famille ou à un homme d'affaires pressé, gobelet de café à la main. Impossible, même dans une foule dense, d'échapper au candidat à la primaire démocrate de mardi pour la mairie de New York, avec son double mètre! «N'oubliez pas de voter pour moi, martèle-t-il, l'air bonhomme, sans se formaliser des haussements d'épaule fréquents. Je soutiens le combat pour le LICH (Long Island College Hospital)», l'établissement hospitalier tout proche récemment fermé, faute de crédits.

Bien parti pour briguer la succession de Michael Bloomberg le 8 novembre, cet avocat public de 52 ans aux thèses étonnamment «à gauche d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant