New York et Microsoft s'allient pour «empêcher les crimes de se produire»

le
0
La police new-yorkaise et la firme de Redmond ont développé un système de «prévention du crime» et de contre-terrorisme. Objectif : surveiller les rues tout en accédant à des données sur d'éventuels criminels. De quoi révolter les défenseurs de la vie privée.

Microsoft et la police de New York (NYPD), ensemble contre le crime et le terrorisme. Le «Domain Awareness System» (DAS), lancé mercredi et développé conjointement, «devrait permettre aux policiers d'accéder plus vite à une information pertinente», explique Michael Bloomberg, maire de New York. Objectif de cet investissement de 40 millions de dollars: «empêcher les crimes de se produire».

Le DAS, présenté avant tout comme un outil de contre-terrorisme, «agrège et analyse les données de sécurité publique en temps réel». Il exploite les caméras de surveillance de la ville et les appels au 911 (le numéro d'urgence américain). Il utilise une centaine de lecteurs de plaques d'immatriculation et s'appuie sur 600 «détecteurs de radiations» radioactives. Des cartographies criminelles sont aussi analysées, afin de révéler le «mode opératoire» d'un suspect.

Grâce à ce système, les enquêteurs ont un accès instantané aux images des caméras de surveillance et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant