New York au rythme des parades

le
0
Tout au long de l'année, les New-Yorkais défilent pour manifester leur appartenance à une nation, une religion ou une communauté. Drôles, sérieuses, iconoclastes, ces parades colorées sont un hommage aux racines multiculturelles de la ville.

Une marée verte déferle depuis 11 heures du matin sur Manhattan. Chaque 17 mars, près de 2 millions de New-Yorkais marchent sur la 5e Avenue pour célébrer la Saint-Patrick, le saint patron de l'Irlande. Au pied des gratte-ciel du Rockefeller Center, les cortèges de policiers, pompiers, majorettes se succèdent au son de la cornemuse et des roulements de tambour. Coiffé d'un chapeau pointu orné de trèfles, le visage peinturluré aux couleurs du drapeau irlandais (vert, blanc, orange), Jack O'Rourke joue les guides: «La première Saint-Patrick a eu lieu en 1762, soit quatorze ans avant la déclaration d'indépendance des États-Unis, et c'était à New York! Oui, Monsieur!» Ce barman, dont les grands-parents ont immigré aux États-Unis dans les années 20, sait mettre l'ambiance. «Vous avez déjà bu de la bière verte? Venez goûter! Ne soyez pas timides!» lance-t-il à la cantonade.

À New York, il est interdit de boire de l'alcool dans la rue. La dégustation se passe au

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant