New York : 24 heures dans la ville toujours debout

le
0
Dans sa célèbre chanson, Frank Sinatra voulait «se réveiller dans la cité qui ne dort pas». pas ». De l'aube au coeur de la nuit, nous avons rencontré des New-Yorkais qui font de la ville ce qu'elle est: est : une métropole à la fois fascinante et impitoyable où il faut travailler dur pour faire sa place

 

6h22 - Timothy Coughlin, avocat, banlieusard en route vers les sommets

Est-ce pour se persuader qu'il vit bien à New York? Tim Coughlin, 27 ans, avocat, court tous les matins sur les bords de l'East River. Gamin élevé dans une bonne famille du New Jersey, il souffrait du complexe du banlieusard. «J'adorais aller à New York avec mes parents, explique-t-il. La ville me fascinait.» Mais quand il venait y jouer avec son équipe de basket, les gosses new-yorkais lui rappelaient qu'ils étaient des «bridge and tunnel folks» (littéralement, des gens qui arrivent par les ponts et les tunnels), c'est-à-dire des moins que rien. «J'étais jaloux de ces garçons de la grande ville, ces Manhattan kids, qui savaient des choses que j'ignorais, qui avaient des fringues plus tendance et qui utilisaient des mots à la mode.»

Tim Coughlin, avocat, court tous les matins sur les bords de l'East River.
Tim Coughlin, avocat, court tous les matins sur les bords de l'East River.

 

Après de brillantes études de droit aux Etats-Unis et à Londres, Tim Coughlin v

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant