New Horizons passe au plus près de Pluton et livre ses premières images

le , mis à jour à 19:37
0
New Horizons passe au plus près de Pluton et livre ses premières images
New Horizons passe au plus près de Pluton et livre ses premières images

Ca y est, New Horizons a finalement atteint sa cible. La sonde spatiale, lancée par la Nasa en 2006, est passée mardi au plus près de Pluton, un survol historique qui va permettre d'en apprendre beaucoup sur la planète naine.

Lancée à plus de 49 300 km/h après un voyage de 5 milliards de kilomètres, New Horizons est passée à seulement 12 430 km de Pluton à exactement 11H49 GMT, a précisé l'Agence spatiale américaine.

Malheureusement, New Horizons, qui fait la taille d'un piano, n'est pas en mesure de communiquer en même temps qu'elle effectue ses analyses. Les scientifiques de la Nasa devront donc attendre la fin de journée pour recevoir un premier signal transmis par l'appareil indiquant que tout s'est déroulé comme prévu.

Durant une fenêtre de quelques heures, New Horizons va devoir se dépêcher d'emmagasiner un maximum d'images et d'informations sur cette planète dont on sait pour le moment peu de choses. La sonde poursuivra ensuite sa route pour aller observer la ceinture de Kuiper, un vaste amas de débris au-delà de l'orbite de Neptune.

VIDEO. La sonde New Horizons passe au plus près de Pluton

Car la fin du trajet n'est pas sans danger : il existe un faible risque que la sonde, passant si près de Pluton, ne percute des débris en orbite autour de la planète naine, ce qui pourrait sérieusement l'endommager, voire la détruire.

Pour Alan Stern, responsable scientifique de la mission lancée en 2009, l'exploration de Pluton «aura des retombées scientifiques sans équivalent depuis les missions Voyager dans les années 1980».

EN DIRECT. Les festivités suivant la mission réussie

Broadcast live streaming video on Ustream

From Pluton, with love

En attendant les premières analyses, de plus en plus d'images de Pluton nous parviennent. Jeudi, la sonde a révélé les photos les plus précises jamais reçues de la planète naine. Et surprise : sa surface n'est pas bleu acier, comme on le pensait, mais ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant