New Hampshire-Sanders et Trump remportent les primaires-chaînes TV

le
0
 (Actualisé avec l'équipe Clinton concédant sa défaite) 
    MANCHESTER, New Hampshire, 10 février (Reuters) - L'homme 
d'affaires milliardaire Donald Trump a remporté les primaires de 
l'Etat du New Hampshire dans le camp républicain, consolidant 
ainsi sa position de favori pour l'investiture à l'élection 
présidentielle de 2016 tandis que, côté démocrate, le sénateur 
du Vermont Bernie Sanders a battu Hillary Clinton, selon des 
projections données mercredi par les chaînes d'informations 
américaines. 
    Avec cette victoire dans le New Hampshire, Donald Trump, qui 
était arrivé deuxième dans le caucus de l'Iowa, reprend la main 
dans la course à la nomination du candidat républicain au 
scrutin présidentiel du 8 novembre. 
    Sa campagne est pourtant émaillée de polémiques, avec 
notamment des propositions visant à interdire temporairement à 
tous les musulmans étrangers l'accès au territoire américain. 
    Bernie Sanders, qui se qualifie de démocrate socialiste, a, 
selon CNN, obtenu 58% des voix dans le New Hampshire, contre 42% 
pour Hillary Clinton, qui reste en tête dans les sondages 
nationaux mais dont l'avance a fondu. 
    L'équipe de campagne de l'ancienne secrétaire d'Etat a 
concédé la défaite dans le New Hampshire mais cela n'a pas 
empêché le directeur de campagne d'Hillary Clinton de prédire 
une victoire de cette dernière à la nomination démocrate dès le 
mois de mars. 
    "Il sera très difficile, pour ne pas dire impossible, pour 
un démocrate de remporter la nomination sans des niveaux élevés 
de soutien parmi les électeurs afro-américains et hispaniques", 
a dit Robby Mook dans un document intitulé "L'importance de 
mars". 
    "La nomination sera très vraisemblablement gagnée en mars, 
pas en février, et nous pensons qu'Hillary Clinton est bien 
positionnée pour accumuler une avance forte, potentiellement 
insurmontable, en termes de délégués le mois prochain." 
    Hillary Clinton avait remporté d'une courte tête le caucus 
de l'Iowa. 
    Près d'une heure après la fermeture des bureaux de vote, 
Donald Trump est donné vainqueur avec 34% des voix dans le camp 
républicain, selon CNN. 
    Il est suivi du gouverneur de l'Ohio John Kasich, qui avait 
beaucoup misé sur le New Hampshire pour la suite de sa campagne, 
avec 15%. 
    Ted Cruz, qui a remporté la caucus de l'Iowa la semaine 
dernière, est à 12%, tout comme Jeb Bush, qui refait surface 
après des mois d'une campagne atone 
    Le sénateur républicain de Floride Marco Rubio, arrivé 
troisième dans l'Iowa mais sorti affaibli d'un débat télévisé 
samedi dernier, est à ce stade en cinquième position avec 10%. 
Chris Christie, qui avait mis Marco Rubio en difficulté, est à 
7%. 
    Les projections des chaînes de télévision confirment les 
sondages qui donnaient depuis des mois Donald Trump et Bernie 
Sanders largement vainqueurs dans le New Hampshire. 
    La primaire du New Hampshire est la deuxième étape du long 
processus de désignation des candidats à l'élection 
présidentielle du 8 novembre prochain aux Etats-Unis. Ce 
processus s'achèvera le 14 juin avec la primaire démocrate dans 
le district fédéral de Washington DC.  ID:nL8N15O2QW  
    Après le New Hampshire, les routes des démocrates et des 
républicains vont ensuite se séparer quelques temps: le 20 
février, Hillary Clinton et Bernie Sanders se livreront bataille 
dans le Nevada tandis que les prétendants à l'investiture du 
Grand Old Party tenteront eux de séduire le même jour les 
électeurs de Caroline du Sud. 
 
 (James Oliphant et Amanda Becker, Benoit Van Overstraeten pour 
le service français,) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant