New Delhi veut entrer dans le club des grands

le
0
ANALYSE - L'Inde, qui s'est engagée dans un vaste programme d'acquisitions militaires, frappe à la porte du Conseil de sécurité de l'ONU.

En réussissant son premier tir d'essai d'un missile longue portée à capacité nucléaire, l'Inde a marqué jeudi une avancée majeure, qui place ce pays émergent aux portes du club très fermé des pays détenteurs de missiles balis­tiques intercontinentaux, pouvant atteindre des cibles à plus de 5 .500 kilomètres. C'est-à-dire ceux du Conseil de sécurité de l'ONU: Chine, Russie, États-Unis, France et Grande-Bretagne.

Avec Agni V, l'Inde peut désormais atteindre des objectifs sur tout le territoire chinois, dans d'autres pays asia­tiques et dans certains États européens. Le chef de l'agence indienne chargée des technologies militaires ne s'y est pas trompé: «C'est un événement historique qui honore notre pays dans le domaine de la technologie des missiles», a-t-il dit.

C'est aussi le couronnement de vingt ans d'efforts. «L'Inde est le pays qui a le plus avancé dans ce domaine depuis le lancement de son programme, dans les années 1980, destiné à ac

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant