New Delhi promet de s'attaquer à la corruption

le
0
En gestation depuis 40 ans, le projet de loi présenté au Parlement est loin de faire l'unanimité.

Il aura fallu attendre plus de quarante ans pour que le gouvernement de New Delhi mette enfin sur la table un projet de loi visant à lutter contre la corruption. C'est chose faite depuis jeudi. Et c'est «historique». Présenté au Parlement dès la première semaine de sa session dite « de la mousson», le texte est cependant loin de faire l'unanimité et enflamme déjà les esprits. L'opposition et les représentants de la société civile lui reprochent d'être une «coquille vide» et promettent de nouvelles manifestations dans les rues de la capitale dès la mi-août. De quoi déstabiliser un peu plus encore le gouvernement de centre-gauche emmené par Manmohan Singh. Pris dans la tourmente, notamment en raison de scandales financiers en rafales, le premier ministre, pourtant connu et respecté pour son intégrité et ses compétences, risque d'y perdre en crédibilité.

La proposition de loi anticorruption, baptisée «Lokpal Bill» (la loi protec­trice du citoyen ou, littér

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant