New Delhi interdit les centres commerciaux étrangers

le
0

Seuls 10 États indiens sur 29 ont autorisé l'ouverture de centres commerciaux étrangers.

L'année a débuté sur une note difficile pour le marché indien de la grande distribution. Le nouveau gouvernement régional de Delhi mené par l'Aam Aadmi Party (AAP, le «Parti du citoyen ordinaire») a interdit aux multinationales étrangères d'ouvrir des centres commerciaux dans la capitale.

Cette récente décision, qui fait suite à la victoire électorale du parti anticorruption à Delhi en décembre, va à l'encontre de la politique du gouvernement central dirigé par le Parti du Congrès, qui tente désespérément depuis 2012 d'attirer les investissements étrangers dans le secteur. «Les investisseurs en ont assez des lourdeurs administratives ; il faut valider son projet auprès du gouvernement central puis au niveau des États fédéraux. Parfois on vous dit oui puis on vous dit non... Le marché a un potentiel réel, mais l'instabilité politique est un véritable frein», conf...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant