Never mind the bollocks

le
0
Never mind the bollocks
Never mind the bollocks

Le Pays de Galles va se présenter très affaibli pour son duel contre l'Angleterre, avec l'absence de nombreux cadres, dont le héros local, Leigh Halfpenny. En 2005, Gavin Henson avait permis aux Diables rouges de mettre fin à 12 ans de défaites. Un exploit qui donne même lieu à un fait divers sanglant avec comme protagoniste Geoffrey Huish, un supporter gallois qui n'a qu'une parole. Mais plus de testicules.

Ce 5 février 2005, pour cette première journée du Tournoi des VI Nations, le pays de Galles reçoit l'Angleterre. Pas forcément une bonne nouvelle quand on reste sur 12 défaites consécutives. Un statut de victime préférée du XV de la Rose et un scénario de match qui semble devoir se reproduire avec un treizième succès en vue pour des Anglais qui mènent 9 à 8 à 10 minutes de la fin. C'est le moment choisi par Gavin Henson pour obtenir et passer une pénalité de près de 50 mètres entre les perches, performance qui va le propulser comme une des premières rock stars du rugby moderne (pour mieux se cramer par la suite). Et un succès 11-9 au final.


Un résultat qui ne ravit pas tout le monde au pays de Galles. Un Gallois en l'occurrence. Devant les stats imparables des losers de sa sélection face au grand voisin, Geoffrey Huish annonce qu'il se coupera les gonades en cas de victoires des Rouges. L'homme de 29 ans, habitant de Caerphilly, ville de 30 000 habitants au Sud du pays de Galles, se rend donc au Leigh Social Club, lieu typiquement britannique où l'on se rassemble pour s'ennuyer à plusieurs. Et déclare sans ciller à son ami Gethin Probert : "Si le pays de Galles gagne, je me coupe les couilles." Et son ami de répondre en riant, pensant à une outrance de supporter dépité devant la série de défaites de son équipe.

Les testicules devant la pinte


Huish retourne donc chez lui écouter le match à la radio. Puis après l'inattendu 11-9 en faveur du Quinze au Poireau, il se rend au toilettes pour uriner, voit une paire de pinces, laissée par son ami Gethin pour réparer la chaîne de la chasse d'eau et décide de passer à l'acte : se couper les valseuses. Il retourne ensuite au club habillé d'un kilt avec un sac contenant ses précieuses. Sur place, les membres du club appelle les secours face au spectacle de leur ami pissant le sang et mettent les testicules dans une pinte avec de la glace. Le Gallois, qui a perdu beaucoup de sang, est emmené directement à l'hôpital. Verdict : impossibilité de lui regreffer ses parties mutilées. Il dira plus tard que ce n'était même pas un pari, mais qu'il pensait vraiment que jamais le pays…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant