Neuilly : Geoffroy Didier sème la zizanie chez Les Républicains

le
0
Geoffroy Didier, 40 ans, se présente à la primaire des Républicains. Il souhaite incarner la relève.
Geoffroy Didier, 40 ans, se présente à la primaire des Républicains. Il souhaite incarner la relève.

Si la candidature de Geoffroy Didier à la primaire a surpris tout le monde chez Les Républicains, c'est pourtant à Neuilly qu'elle a créé le plus de remous. Dans les Hauts-de-Seine, les ambitions affichées du cofondateur de la Droite forte qui dirige la section locale des Républicains sèment le trouble. Si l'intéressé assure que sa candidature est bien perçue chez les Neuilléens qui aiment, selon lui, « les hommes libres qui ont de l'audace et du caractère comme Charles Pasqua et Nicolas Sarkozy », celle-ci agace plusieurs figures locales de la droite.

Geoffroy Didier, qui n'a jamais dissimulé sa proximité avec Sarkozy, a débarqué à Neuilly en début d'année. Élu le 31 janvier comme délégué de la circonscription Neuilly-Puteaux, il est depuis trois mois à la tête de cette section LR comptant un peu plus de 2 000 adhérents. « Seul candidat après la défection à la dernière heure du candidat Michel Tessier qui briguait sa réélection », persiflent ses détracteurs qui décrivent son arrivée comme un"parachutage".

Ce n'est pas tant ses ambitions nationales que locales qui froissent les caciques locaux. Geoffroy Didier ne cache pas s'implanter ici pour longtemps même s'il se refuse à annoncer officiellement qu'il se portera candidat aux législatives de 2017 ni aux prochaines municipales. Dans un paysage local où la droite est très divisée entre pro et anti-sarkozystes, l'arrivée de ce « 3e homme »...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant