Neuilly : agitation autour du tennis-club Saint-James

le
0
Le projet imaginé par le cabinet d'architecte Archier-Casati met en avant la végétation.
Le projet imaginé par le cabinet d'architecte Archier-Casati met en avant la végétation.

Le centre sportif que la mairie de Neuilly entend édifier boulevard K?nig, en lieu et place de l'actuel club Saint-James, a du plomb dans l'aile. Le chantier devait débuter en octobre. Il est reporté sine die. L'association qui gère le lieu depuis 1907 a assigné la municipalité devant le tribunal de grande instance de Nanterre pour contester son expulsion, décidée par l'hôtel de ville. « Le congé ne nous a pas été signifié dans les formes requises par la loi », justifie Philippe Lapidus, président du tennis-club centenaire.

Exposé en conseil municipal en décembre dernier, le projet d'enfouissement des courts de tennis et de construction d'une « boîte à chaussure en béton », selon les termes de ses détracteurs, se voit également opposer un recours de l'association de riverains qui conteste le permis de construire devant le juge administratif. Les deux affaires devraient être jugées en 2017, la mairie n'ayant pu obtenir qu'elles soient examinées en urgence par les magistrats. Reste que ces recours contentieux ne sont pas suspensifs.

Face à la grogne des voisins, mais aussi des adhérents du club qui avaient organisé une manifestation au printemps, l'entourage du maire, Jean-Christophe Fromantin, met en avant un sondage réalisé par l'Ifop auprès de 700 Neuilléens entre le 17 et le 21 mai 2016. Selon cette étude d'opinion, « 75 % des personnes interrogées approuvent la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant