Neuf soldats maliens tués dans une embuscade près de Tombouctou

le , mis à jour à 22:43
0

(Bilan actualisé, Onu) BAMAKO, 11 mai (Reuters) - Neuf soldats maliens ont été tués et quatorze blessés lundi matin dans une embuscade tendue à un convoi militaire près de Tombouctou, dans le nord du Mali, a annoncé dans la soirée le ministère malien de la Défense. Cette attaque intervient à quatre jours de la signature prévue d'un accord de paix à Alger, sous l'égide de l'Onu. Un porte-parole de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), pour sa part, a déclaré à Reuters que les assaillants avaient tué une vingtaine de personnes dans l'attaque et s'étaient emparés de plusieurs véhicules. "La fusillade a éclaté vers 09h30. Il s'agit d'une embuscade", a-t-on dit de source militaire à Tombouctou. "Cela a eu lieu entre Goundam et Tombouctou. Des renforts ont été envoyés sur place". La Minusma, la mission de l'Onu au Mali, a demandé aux rebelles de se retirer sur leurs positions initiales. "La violence doit immédiatement prendre fin et j'appelle toutes les parties à démontrer sur le terrain qu'elles suivent le processus qui doit aboutir à la signature d'un accord de paix le 15 mai", a déclaré Mongi Hamdi, qui dirige la mission des Nations unies. (Eric Faye et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant