Neuf pays de l'UE contre les quotas de femmes

le
0
Seuls 14% des administrateurs de firmes cotées sont des femmes en 2012.

Neuf pays de l'Union européenne, dont le Royaume-Uni et les Pays-Bas, viennent de signifier à Bruxelles leur désaccord sur le quota obligatoire de 40 % de femmes que la commissaire Viviane Reding envisage d'imposer aux conseils d'administration des sociétés cotées d'ici à la fin de la décennie. Dans le texte obtenu par Le Figaro, les neuf capitales soulignent que les femmes doivent obtenir une place plus équitable. Mais estiment qu'il n'appartient pas à l'échelon européen d'en décider.

L'Allemagne a apporté son soutien à l'initiative des neuf, par la voix de ses deux ministres de la Justice et de la Famille, Sabine Leutheusser-Schnarrenberger et Kristina Schröder. Mais elle n'a pas signé la lettre. D'après des chiffres de l'UE, seuls 14% des administrateurs de firmes cotées sont des femmes en 2012 (26% en Finlande, 22% en France, 6% en Italie).

La question du pouvoir des femmes dans les institutions européennes vient d'être spectaculairement relancée à Bruxelles:

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant