Neuf morts dans un attentat à Ersal au Liban

le , mis à jour à 15:52
1

(Actualisé avec précisions sur les victimes, deux derniers paras) BEYROUTH, 5 novembre (Reuters) - Un attentat à la voiture piégée a fait neuf morts et quatre blessés jeudi à Ersal, ville du nord-est du Liban proche de la frontière syrienne, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité et auprès de la presse locale. L'explosion s'est produite dans une zone commerciale du quartier de Sabil, qui a déjà été le théâtre de violences liées au conflit syrien. Plusieurs groupes islamistes, dont le Front al Nosra, émanation locale d'Al Qaïda, opèrent dans l'ouest de la Syrie et de nombreuses incursions en territoire libanais ont été constatées depuis le début du conflit syrien, du fait notamment de la porosité de la frontière. L'attentat, dit-on de source proche des services de sécurité, visait très probablement une société religieuse indépendante, le Comité des oulémas du Kalamoun, composé de dignitaires religieux syriens. Le président de ce comité, cheikh Osman Mansour, figure parmi les morts, ajoute-t-on. Selon l'Agence nationale d'information (Ani, agence de presse libanaise), le comité présidé par cheikh Mansour assure une médiation en vue d'obtenir la libération de militaires libanais faits prisonniers par des djihadistes lors de leur incursion dans Ersal l'an dernier. (Sylvia Westall et John Davison; Jean-Philippe Lefief, Nicolas Delame et Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 le jeudi 5 nov 2015 à 17:10

    Voilà, cela donne une idée de ce que l'Europe laisse vraisemblablement entrer sur notre continent!!!!!!!!