Neuf morts dans des tirs sur un quartier kurde d'Alep - YPG

le
0
 (Ajoute bilan des YPG, détails) 
    AMMAN, 6 mars (Reuters) - Au moins neuf civils ont été tués 
et des dizaines d'autres blessés dimanche en Syrie par des tirs 
de mortiers et de roquettes de la rébellion sur un quartier 
majoritairement kurde d'Alep, la grande ville du nord du pays, 
rapportent les milices kurdes YPG (Unités de protection du 
peuple). 
    Redur Xelil, porte-parole des YPG, a déclaré que cette 
attaque sur le quartier de Cheikh Maksoud avait coûté la vie à 
quatre enfants, deux femmes et trois hommes.  
    La chaîne de télévision d'Etat Ikhbariyah a de son côté 
annoncé un bilan de 14 morts et d'au moins 40 blessés, ajoutant 
que les projectiles avaient frappé un marché. Elle a imputé les 
tirs à des "terroristes", nom donné par Damas aux groupes 
rebelles.  
    L'agence de presse syrienne Sana a également mentionné 
l'incident sans donner de détails.      
    Cheikh Maksoud se trouve depuis des semaines sur la ligne de 
front entre les YPG et la rébellion syrienne, qui contrôle une 
grande partie de l'est de l'ancienne capitale économique du 
pays. Le quartier domine l'axe routier qui permet de pénétrer 
dans les zones d'Alep tenues par les rebelles.  
 
 (Suleiman Al Khalidi; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant