Neuf membres des Frères musulmans tués par la police au Caire

le
0

LE CAIRE, 25 septembre (Reuters) - Les forces de sécurité égyptiennes ont tué neuf membres armés de l'organisation interdite des Frères musulmans lors d'une opération contre une résidence privée vendredi au Caire, a-t-on appris de plusieurs sources au sein des services de sécurité. "Les membres de la confrérie ont affronté les forces de sécurité", a dit un responsable, ajoutant qu'ils étaient réunis pour préparer ce qu'il a qualifié d'"attaque terroriste". Les Frères musulmans, chassés du pouvoir par l'armée en 2013, ont accusé à plusieurs reprises les autorités d'avoir tué certains de ses membres alors qu'ils étaient désarmés dans des opérations similaires. En juillet, la confrérie, classée parmi les organisations terroristes en Egypte, avait appelé à la révolte après la mort de 13 de ses membres, tués par la police lors d'un raid contre un appartement d'une banlieue du Caire. Les familles et les avocats des 13 hommes ont affirmé qu'ils n'étaient pas armés quand ils ont été tués; le ministère de l'Intérieur a expliqué qu'ils préparaient des attentas. Parmi les morts figurait un avocat et ancien député, Nasser al Hafi. (Ahmed Mohamed Hassan; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant