Neuf juges décident jeudi de la vie ou la mort de Vincent Lambert

le
0

La tribunal administratif de Châlons-en-Champagne rendra jeudi matin sa décision sur la suspension ou le maintien de l'alimentation de Vincent Lambert, ce jeune tétraplégique dont le cas relance le débat sur la fin de vie.

Dans ses conclusions, mercredi matin, le rapporteur public a demandé aux neuf juges du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne d'ordonner au CHU de Reims de suspendre immédiatement l'exécution du processus de fin de vie de Vincent Lambert, que l'hôpital a relancé pour la deuxième fois samedi dernier malgré l'opposition d'une partie de sa famille. «Il vous revient de faire cesser le danger qui pèse sur lui, le maintien de son alimentation devra être ordonné», a-t-il ajouté à l'endroit des juges, exceptionnellement réunis en séance plénière, compte tenu de la gravité et des enjeux du dossier. Le rapporteur a notamment argumenté que, du point de vue du droit, Vincent Lambert n'était pas un patient en fin de vie et qu'il n'y avait pas d'«...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant