Neuf alpinistes tués par balles par des talibans au Pakistan

le
0
Ces touristes étrangers, majoritairement ukrainiens, ont été abattus cette nuit dans un camp de base sur le Nanga Parbat, 9e sommet du monde.

Même les zones réputées sûres du Pakistan ne sont plus à l'abri du danger. Dans la nuit de samedi à dimanche, neuf alpinistes étrangers et leur guide ont été froidement assassinés dans un camp de base du Nanga Parbat, dans l'Himalaya pakistanais, par des talibans. Cinq Ukrainiens font partie des victimes ; les autres alpinistes sont chinois et russes.

Dans un appel téléphonique à l'AFP, un porte-parole du Mouvement des talibans du Pakistan a précisé que l'opération avait été menée par une faction jusqu'ici inconnue, «Junood ul-Hifa», pour venger la mort du numéro deux des talibans pakistanais, Wali ur-Rehman, tué en mai par un tir de drone américain

Selon les premiers éléments de l'enquête, des hommes armés ont fait irruption dans le camp à 22 heures et ont tiré sur les dix hommes. «Nous avons envoyé des hé...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant