Nettoyage inopiné des rues de Samarcande, ville natale de Karimov

le
0
    ALMATY, 1er septembre (Reuters) - La municipalité de 
Samarcande, ville natale du président ouzbek Islam Karimov, a 
chargé en urgence ses employés de nettoyer les artères du 
centre, a-t-on dit à Reuters de source bien informée, ce qui 
pourrait être le signe de préparatifs de funérailles nationales. 
    Islam Karimov, qui est âgé de 78 ans, a été victime d'une 
hémorragie cérébrale samedi, selon sa fille. Le gouvernement 
ouzbek est resté muet sur son état depuis lors, alimentant la 
rumeur voulant que celui qui dirige le pays depuis son 
indépendance en 1991 soit mort. 
    De même source, on indique les employés municipaux ont été 
mobilisés de façon inopinée jeudi soir. Les autorités 
municipales, dans les républiques de l'ex-URSS, prennent de 
telles mesures avant des événements majeurs comme des visites de 
dirigeants du pays ou de pays étrangers. 
    Dans le cas présent, cela pourrait aussi laisser entendre 
des préparatifs d'obsèques nationales. Non seulement Samarcande 
est la ville natale de Karimov, mais elle est aussi la ville où 
est enterré Amir Timour (Tamerlan), le conquérant dont le chef 
de l'Etat actuel a fait un héros national. 
    La BBC rapporte pour sa part que certaines artères de la 
ville ont été fermées au public. 
     
 
 (Olja Aouïezov; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant