Nette hausse des ventes de GM, Ford et Fiat Chrysler aux USA

le , mis à jour à 17:44
0
LES VENTES DE GM, FORD ET FIAT CHRYSLER EN NETTE HAUSSE EN SEPTEMBRE AUX ÉTATS-UNIS
LES VENTES DE GM, FORD ET FIAT CHRYSLER EN NETTE HAUSSE EN SEPTEMBRE AUX ÉTATS-UNIS

par Sweta Singh

(Reuters) - Les trois grands constructeurs automobiles américains, General Motors, Ford et la branche locale de Fiat Chrysler Automobiles, ont fait état jeudi d'une forte hausse de leurs ventes en septembre aux Etats-Unis, la baisse des prix à la pompe comme des taux d'intérêts soutenant la demande de SUV et de pick-up.

Le marché automobile américain dans son ensemble devrait avoir progressé d'environ 14% sur le mois écoulé, selon le cabinet de conseil spécialisé Edmunds.com.

Au-delà du contexte favorable lié aux prix des carburants et aux taux d'intérêt, les ventes ont aussi bénéficié du fait que la totalité du week-end du Labor Day était en septembre cette année pour la première fois depuis 2012.

GM, le plus gros constructeur du pays, a annoncé une hausse de 12% de ses ventes mensuelles par rapport à septembre 2014, à 251.310 véhicules.

Le constructeur prévoit que les ventes de septembre auront atteint un volume annuel CVS de 18,3 millions de véhicules en septembre aux Etats-Unis, le plus élevé depuis les 20,6 millions de juillet 2005.

"Les Etats-Unis créent des emplois, le revenu disponible augmente, les prix de l'énergie et les taux d'intérêt restent bas et les entreprises continuent d'investir, mais le fait est que la reprise a été lente", a déclaré Mustafa Mohatarem, chef économiste de GM. "L'économie a encore des marges de croissance et les ventes automobiles aussi", a-t-il ajouté.

Chez Ford, les ventes ont bondi de 23% à 221.599 unités, la hausse atteignant 27% pour les SUV (sport-utility vehicles), leur meilleure performance en 12 ans. Les ventes de pick-up, elles, ont augmenté de 23,2%.

Le constructeur table lui sur 18 millions de véhicules environ vendus le mois dernier aux Etats-Unis.

De son côté, Fiat Chrysler a fait état d'une augmentation de 14% sur un an de ses ventes à 193.019 véhicule, grâce entre autres aux bonnes performances de sa marque Jeep, pour laquelle la progression a atteint 40%.

"Dans un contexte favorable à l'ensemble du secteur, nous sommes parvenus à réaliser nos meilleures ventes pour un mois de septembre depuis 15 ans et notre 66e mois consécutif de croissance des ventes en rythme annuel", s'est félicité Reid Bigland, directeur commercial du groupe aux Etats-Unis.

Nissan Motor a fait état de 121.782 véhicules vendus aux USA en septembre, une hausse de 18% sur le mois comparable de 2014.

Edmunds.com avait dit s'attendre à ce que tous les constructeurs présents aux Etats-Unis aient augmenté leurs ventes en septembre à l'exception de Volkswagen, empêtré dans le plus grave scandale de son histoire en raison d'une manipulation de tests d'émissions polluantes.

Le constructeur allemand a finalement fait état d'une hausse minime de ses ventes en septembre, de 0,56% à 26.141 véhicules.

(Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant