Nette hausse des Bourses européennes à la mi-séance

le
2
LA BOURSE DE PARIS DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE
LA BOURSE DE PARIS DANS LE VERT À LA MI-SÉANCE

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en nette hausse à la mi-séance et Wall Street est également attendu en hausse, les investisseurs pariant sur un feu vert de la Cour constitutionnelle allemande à une utilisation plus flexible des fonds de sauvetage européens.

À Paris, le CAC 40 progressait de 1,15% à 3.193,12 points vers 11h20 GMT. À Francfort, le Dax gagnait 1,45% et à Londres, le FTSE 0,87%. L'indice paneuropéen Eurostoxx 50 était en hausse de 1,30%.

Les valeurs bancaires regagnaient 1,5% après l'accord de l'Eurogroupe sur les modalités du plan de sauvetage des banques espagnoles et dans l'espoir d'un feu vert de la Cour constitutionnelle allemande à la ratification du Mécanisme européen de stabilité (MES).

La cour de Karlsruhe se réunit ce mardi pour décider si le nouveau fonds de sauvetage - le Mécanisme européen de stabilité (MES) - et le pacte budgétaire européen sont compatibles avec la loi fondamentale allemande.

Le parlement allemand a approuvé le MES fin juin, mais la plus haute juridiction allemande n'a pas encore rendu son verdict - et elle ne devrait pas le faire ce mardi, a indiqué son président, Andreas Vosskhule.

Invité à s'exprimer devant la Cour, le ministre des Finances Wolfgang Schäuble a prévenu que tout report de la ratification du MES ferait replonger les marchés financiers dans une nouvelle zone de turbulences.

"Certains investisseurs espèrent une décision positive (de la Cour), c'est l'une des raisons pour lesquelles le marché est à la hausse", souligne Oliver Roth, trader chez Close Brothers Seydler à Francfort.

Les Bourses européennes sont également soutenues par une hausse surprise de la production industrielle et des exportations en Grande-Bretagne, alors que celle-ci a reculé davantage que prévu en France en mai.

Tangi Salaün pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7210200 le mardi 10 juil 2012 à 14:28

    maintenant on specule sur des decisions de cour constitutionnelle c de pire en pire, le MES c'est les Etats et les Etats sont à sec, tout ça c'est du ponzi planetaire qui ruinera en 48 h tte la planete qd ça petera

  • marshaka le mardi 10 juil 2012 à 13:56

    On nous refait le coup du MES, on oubli que çà a déjà permis de gagner 4 % et que le problème reste entier puisqu'il n'y a pas d'argent !